« L’horrible expérience » de l’équipe nigériane de retour de la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans

[ad_1]

Nigeria Femmes moins de 20 ans dans un caucus avant un match
Le Nigeria a quitté la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans ce mois-ci en quart de finale

Les footballeurs et les officiels du Nigeria sont en ébullition après avoir vécu une « expérience horrible » en revenant à Abuja après la Coupe du monde féminine des moins de 20 ans.

En revenant du Costa Rica, l’équipe a été bloquée à l’aéroport d’Istanbul pendant 24 heures, forçant les membres de l’équipe à dormir sur le sol du terminal ou sur des chaises.

Eliminé du tournoi par les Pays-Bas dimanche, les Falconets ont dû faire face à des retards de vol de correspondance au Panama et en Colombie avant d’atterrir en Turquie mardi, après que leur vol de correspondance était déjà parti pour Abuja.

Des images de l’équipe « dormant dans la rue » ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux, incitant la Fédération nigériane de football (NFF) à publier une déclaration s’exonérant de tout blâmelien externe pour le voyage chaotique.

« Qui a réservé les vols n’a pas d’importance car notre horrible expérience en Turquie était évitable », a déclaré l’un des joueurs U20, qui a souhaité rester anonyme, à BBC Sport Africa.

« Ils ne nous ont pas laissés quitter l’aéroport car nous n’avions pas de visa de transit et la compagnie aérienne a déclaré qu’elle ne pouvait pas être tenue responsable des passagers qui avaient raté leur vol.

« Quelqu’un communiquait avec différentes personnes et, pour certaines raisons, ils ne nous ont pas hébergés dans l’un des hôtels de l’aéroport. Nous dormions dans la rue à l’étage du terminal et certains sur des chaises car le prochain vol pour Abuja était prévu pour Mercredi. »

La NFF a affirmé que l’instance dirigeante mondiale, la Fifa, avait réservé des billets d’avion depuis le Costa Rica, et que des problèmes de visa empêchaient les joueurs de quitter le terminal d’Istanbul pour se rendre à un hôtel.

Un porte-parole de la Fifa a déclaré que l’organisation aide à organiser les voyages en coordination avec les équipes qui quittent ses compétitions avant le départ, mais les problèmes de connexion et de visa sont hors de son contrôle.

La NFF sous le feu a déclaré qu’elle avait également tenté en vain d’obtenir des visas pour voyager à travers l’Allemagne vers et depuis la Coupe du monde féminine U20 en Amérique centrale, et que la Fifa n’était pas en mesure d’intervenir.

Ce n’est pas la première fois que la NFF fait la une des journaux pour des questions de transport impliquant les femmes du pays.

En février, l’équipe senior subi d’importants retards à l’aéroport à leur retour dans la capitale après avoir obtenu une place à la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2022.

À cette occasion, des problèmes avec les tests Covid-19 sont survenus et la NFF a déclaré qu’elle n’avait « aucun contrôle sur la façon dont les choses seraient abordées » par les responsables de l’aéroport.

Plus de problèmes d’argent pour les femmes nigérianes

Le Nigeria réagit à sa sortie de la Coupe d'Afrique des Nations féminine contre le Maroc
L’équipe féminine senior du Nigeria, les Super Falcons, attend le paiement des primes et indemnités

L’équipe féminine U20 a été accueillie à l’aéroport par le secrétaire général de la NFF Mohammed Sanusi et Toyin Ibitoye, un représentant du ministre des Sports du pays.

« Les Nigérians ont apprécié tous vos efforts lors du tournoi au Costa Rica, mais nous sommes attristés par le fait que sur le chemin du retour, vous ayez dû dormir à l’aéroport », a déclaré Sanusi.

« C’était hors de notre contrôle. L’arrangement a été fait par la Fifa, et vous saviez ce qui s’était passé mieux que nous. »

Un Sanusi excusé a également promis aux joueurs que leurs bonus exceptionnels seraient payés lorsque l’équipe senior recevrait les leurs.

La Les Super Falcons boycottent l’entraînement avant leur barrage pour la troisième place contre la Zambie lors de la Coupe des nations féminines le mois dernier pour non-paiement d’indemnités et de primes.

Chaque membre de l’équipe doit toujours plus de 10 000 $ concernant leur temps au tournoi au Maroc et à d’autres camps d’entraînement.

« L’argent approuvé pour les Super Falcons est en cours de traitement au ministère (des Sports) et nous allons vous payer à partir de là », a déclaré Sanusi.

« Nous voulons vous assurer qu’en même temps que les Super Falcons vont être payés, vous allez également être payé votre [qualification] bonus. »

Bien qu’il ait reçu un cadeau en espèces du ministère, un autre joueur U20 a déclaré que l’équipe n’était pas satisfaite de la façon dont elle avait été traitée et sceptique quant à savoir si elle serait payée en totalité.

« Après l’horrible expérience de voyage, certains joueurs se sont plaints de douleurs corporelles sur le vol d’Istanbul », a-t-elle ajouté.

« Maintenant que nous avons besoin de nos bonus impayés, c’est une autre promesse que nous serons payés plus tard. Quand ce paiement arrivera, les joueurs ne le savent pas.

« Quelqu’un a même dit que nous devrions essayer de récupérer notre argent maintenant avant que le conseil d’administration de la NFF ne quitte ses fonctions, sinon cela se terminera comme une autre promesse vide. »

[ad_2]

Laisser un commentaire