Les yeux de la NASA ramènent les humains sur la lune

[ad_1]

CAP Canaveral : Le programme Artemis est le plan de la NASA pour ramener les humains sur la lune comme tremplin pour un éventuel voyage vers Mars.

Douze hommes ont marché sur la lune entre 1969 et 1972, et l’un des objectifs d’Artemis est de mettre la première femme et personne de couleur sur la surface lunaire.

Le premier vol d’essai d’une fusée Artemis sans équipage doit avoir lieu lundi (mardi à Manille).

Le nom Artemis a été choisi pour faire écho à celui du programme Apollo.

Artémis, dans la mythologie grecque, était la sœur jumelle d’Apollon et une déesse associée à la lune.

Recevez les dernières nouvelles


livré dans votre boîte de réception

Inscrivez-vous aux newsletters quotidiennes du Manila Times

En m’inscrivant avec une adresse e-mail, je reconnais avoir lu et accepté les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité.

Voici un aperçu du programme Artemis :

Artemis 1 : vol d’essai

Artemis 1 est un vol d’essai de la fusée Space Launch System de 322 pieds (98 mètres) et de la capsule d’équipage Orion qui se trouve au sommet.

Le décollage est prévu lundi à 8h33 (12h33 GMT) depuis le centre spatial Kennedy en Floride.

Des mannequins équipés de capteurs prendront la place des membres d’équipage sur le vol, enregistrant les niveaux de vibration, d’accélération et de rayonnement.

Orion sera en orbite autour de la lune avant de plonger dans l’océan Pacifique.

Artemis 2 : premier équipage

Prévu pour 2024, Artemis 2 sera un vol en équipage qui orbitera autour de la lune mais n’atterrira pas à la surface, similaire à ce qu’Apollo 8 a fait.

Les quatre membres de l’équipage seront nommés avant la fin de l’année. Un Canadien devrait être parmi eux.

Artémis 3 : alunissage

La troisième mission Artemis sera la première à envoyer des astronautes sur la Lune depuis Apollo 17 en décembre 1972.

La NASA (National Aeronautics and Space Administration), pour la première fois, fera atterrir un vaisseau spatial avec équipage sur le pôle sud de la lune, où de l’eau sous forme de glace a été détectée.

Les alunissages précédents ont eu lieu près de l’équateur.

Artemis 3 est prévu pour 2025 mais pourrait ne pas avoir lieu avant 2026 au plus tôt, selon un audit indépendant du programme.

À partir d’Artemis 3, la NASA prévoit de lancer des missions avec équipage environ une fois par an.

Atterrisseur lunaire SpaceX

La NASA a sélectionné SpaceX d’Elon Musk pour construire l’atterrisseur lunaire d’Artemis 3.

Le Starship de SpaceX, qui est toujours en cours de développement, servira de navette de la capsule de l’équipage d’Orion à la surface lunaire et retour.

Station spatiale passerelle

Le programme Artemis prévoit également la construction d’une station spatiale appelée Gateway qui orbitera autour de la Lune.

Le lancement des deux premiers éléments – le module d’habitation et le système d’alimentation et de propulsion – est prévu pour fin 2024 au plus tôt par une fusée SpaceX Falcon Heavy.

Les équipages d’Orion seraient responsables de l’assemblage de Gateway.

Les astronautes passeraient entre 30 et 60 jours à Gateway et auraient éventuellement accès à un atterrisseur qui leur permettrait de voyager vers la lune et de revenir.

Gateway servirait également de point d’arrêt pour tout futur voyage vers Mars.

Objectif Mars

L’objectif ultime du programme Artemis est ce que la NASA appelle le « prochain pas de géant – l’exploration humaine de Mars ».

La NASA utilisera les connaissances acquises auprès d’Artemis sur les combinaisons spatiales de nouvelle génération, les véhicules, la propulsion, le réapprovisionnement et d’autres domaines pour se préparer à un voyage vers Mars.

L’objectif est d’apprendre à maintenir une présence humaine dans l’espace lointain pendant une longue période.

La création d’un « camp de base » sur la lune fait partie du plan, les astronautes restant sur la surface lunaire jusqu’à deux mois.

Alors qu’un voyage sur la Lune ne prend que quelques jours, un voyage sur Mars prendrait au minimum plusieurs mois.

[ad_2]

Laisser un commentaire