Les voyagistes adoptent un portail commun

[ad_1]

Par LUKE ANAMI

Plus de 830 voyagistes régionaux et agents de voyages des pays de la Communauté d’Afrique de l’Est peuvent désormais commercialiser et vendre des forfaits touristiques avec l’étiquette de marketing « Tembea Nyumbani » (Visiter la maison) sans frais.

La campagne « Tembea Nyumbani », dirigée et hébergée par la plate-forme touristique d’Afrique de l’Est basée à Kigali, dispose d’un portail permettant aux régions locales et internationales de planifier et de réserver des voyages organisés et de consulter également les offres des fournisseurs de services de la région.

Les voyagistes, les agents de voyages et les commerçants hôteliers doivent s’inscrire auprès des voyagistes de leur pays respectif pour avoir accès au service.

La campagne est un partenariat entre l’organisme de coordination du secteur privé, l’East Africa Business Council et l’EATP.

Tembea Nyumbani, est un appel aux citoyens de l’EAC à visiter les pays de la région.

Alors que la vaccination s’intensifie et que les efforts de relance économique commencent, Tembea Nyumbani devrait relancer et promouvoir le tourisme national et régional.

Publicité

Outre la promotion du tourisme national et régional, la campagne Tembea Nyumbani est également un moyen de promouvoir la région de l’EAC en tant que destination unique.

«Avec la baisse des arrivées internationales et le retour aux niveaux d’avant-crise qui ne sont pas attendus avant 2023.

« Tembea Nyumbani fournira le coup de pouce indispensable pour aider à soutenir les destinations touristiques et les entreprises de notre région », a déclaré Richard Rigimbana, membre du conseil d’administration de la Plateforme touristique de l’Afrique de l’Est et directeur général de la Confédération du tourisme de Tanzanie.

Frederick Odhiambo Odek, président de la East African Tourism Platform, a déclaré ; «Nous souhaitons appeler les États partenaires de l’EAC à maintenir les déductions fiscales et légales pour le secteur du tourisme, car cela contribuera grandement à soutenir sa reprise.»

Le secteur a salué la décision du Royaume-Uni de retirer le Kenya de sa « Liste rouge » controversée malgré les derniers obstacles à la certification Covid. Les voyageurs du Kenya seront exemptés de la quarantaine obligatoire dans les hôtels, bien qu’ils puissent être tenus de s’isoler pendant 10 jours et de passer des tests.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire