Les voyageurs vaccinés du Royaume-Uni pourraient ne pas avoir à passer les tests Covid en février, selon un rapport, World News


Si l’on en croit un rapport, les voyageurs vaccinés de Grande-Bretagne pourront peut-être partir en vacances à mi-parcours en février sans avoir à subir de tests COVID-19 à leur retour.

Le ministre britannique des Transports, Grant Shapps, semble être favorable à la fin du système de test pour les personnes doublement vaccinées pendant la pause de février, a rapporté le Times.

Lire aussi : Peut-on vivre avec le Covid ? L’Afrique du Sud n’imposera pas de règles de verrouillage ou de quarantaine

Le 26 janvier, une annonce pourrait être publiée à ce sujet, selon le rapport.

Cela survient alors que les autorités de l’aéroport d’Heathrow à Londres ont récemment déclaré qu’il avait subi 600 000 annulations de vols en décembre de l’année dernière alors que les cas liés à la variante Omicron augmentaient au Royaume-Uni.

Les autorités aéroportuaires exigent la fin des tests de coronavirus pour ceux qui ont été entièrement vaccinés car les passagers abandonnent leurs plans en raison de l’incertitude des restrictions.

« Covid continue de poser des défis importants pour l’industrie du voyage », a déclaré Heathrow dans un communiqué.

Lisez aussi: Omicron n’est pas la dernière variante de Covid, avertissent les scientifiques

Avec la variante du coronavirus Omicron qui bloque les perspectives de récupération, le nombre de passagers passant par le principal aéroport de Londres a chuté de plus de 12% l’année dernière.

La Grande-Bretagne exige toujours que tous les voyageurs entrants passent soit un PCR, soit un test de flux latéral rapide au maximum 48 heures avant le départ, une mesure que le secrétaire aux Transports Grant Shapps a déclaré serait réexaminée dans la deuxième semaine de janvier.

(Avec les contributions des agences)



Laisser un commentaire