Les stocks européens augmentent malgré les blocages croissants de COVID, mais l’ASX tombe sur les craintes de voyager


Le marché australien des actions est en baisse vendredi, les actions de voyages diminuant alors que les problèmes de verrouillage réapparaissent en Europe.

À 10 h 45 AEDT, l’ASX 200 était en baisse de 0,5 %.

Les plus gros perdants sont Qantas (-2,3 pc), Corporate Travel Management (-2,4 pc), FlightCentre (2,9 pc) et Webjet (-2,9 pc).

Ces actions ont été touchées cette semaine, car l’augmentation des restrictions COVID dans certaines parties de l’Europe a freiné l’enthousiasme suscité par l’essor des voyages dans le monde.

L’Italie renforce désormais les mesures de distanciation sociale tandis que l’Allemagne s’y tient pour le moment.

Mais cela n’a pas touché les marchés européens du jour au lendemain. Les principaux indices y étaient tous en hausse d’environ 0,3 pour cent.

Le compte rendu de la réunion de la banque centrale européenne était axé sur les marchés de la région.

« Sans surprise, les membres du Conseil des gouverneurs ont généralement convenu que la « bosse » de l’inflation s’atténuera l’année prochaine, même si les goulets d’étranglement de l’offre dureront plus longtemps que prévu initialement », a noté ANZ ce matin.

« Il est d’avis qu’une augmentation soutenue des pressions sur les prix nécessitera une croissance des salaires plus rapide. »

D’un autre côté sur l’ASX 200, l’action de Westfield a augmenté de 2,2% alors que les Australiens se livraient à la période de vente du Black Friday et que la vente au détail était en plein essor.

EML Payments a été le plus performant, avec un gain de 3,3%.

Wall Street est fermée pour les jours fériés américains.

La devise australienne était en baisse contre la plupart des devises majeures.

Il a perdu 0,1 pour cent sur le billet vert pour le porter à 71,87 cents US.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *