Les sept magnifiques de Penang | L’ouest australien

[ad_1]

Lorsqu’ils parlent de Penang, la plupart des voyageurs pensent à la célèbre île malaisienne qui abrite le site du patrimoine mondial de l’UNESCO de George Town. Ce véritable creuset d’histoire, de culture, de certains des meilleurs plats de rue d’Asie et d’une scène artistique et de café en plein essor est l’endroit où la plupart des voyageurs s’arrêtent.

Peu de gens savent cependant que Penang comprend également une partie de la partie continentale de la Malaisie appelée Seberang Perai – autrefois baptisée par les colonisateurs britanniques sous le nom de « Province Wellesley ». Comme la face cachée de la Lune, Seberang Perai est peut-être moins connue que l’île de Penang, mais elle a certainement beaucoup d’attractions et de choses à voir et à faire. Voici sept des meilleurs.

Temple de Bukit Mertajam.
Icône de caméraTemple de Bukit Mertajam. Crédit: Kit Yeng Chan

Bukit Mertajam

Si vous voulez découvrir Penang sans les hôtels-boutiques, la vie nocturne embourgeoisée et les nombreux touristes, une promenade à Bukit Mertajam est un must. Située au pied d’une colline du même nom, c’est la ville la plus charmante et la plus historique de la partie continentale de Penang.

Commencez par la vieille ville, avec sa délicieuse cuisine de rue – essayez l’œuf de canard char koay teow ou les nouilles frites. Le stand historique de Cup Rice au N.74 Jalan Danby sert également des bols de riz paradisiaques garnis de sauce soja noire et de viande de canard fraîche depuis une soixantaine d’années. À proximité, Ali Nasi Kandar sert depuis 1948 une partie du célèbre choix de riz au curry de Penang. L’ayam hitam (poulet noir) est ici recommandé, en particulier dans un combo tueur de currys mélangés, parmi lesquels il ne faut pas oublier le kuah bawang padu, un curry à base d’oignons.

L’estomac plein, visitez le temple Pek Kong Cheng récemment rénové, l’un des plus anciens sanctuaires chinois de Malaisie, âgé de 136 ans. En juillet 2019, un incendie a détruit le sanctuaire intérieur, autour duquel se tenait un excellent marché nocturne, et a changé le cœur de la vieille ville. Le temple a rouvert en octobre 2022, avec une aire de restauration couverte en plein air rembourrée où vous pouvez trouver un excellent curry mee, une omelette aux huîtres grillées et bien d’autres délices chinois de la rue.

Si Penang Hill est le poumon vert de l'île, Cherok Tokun est l'équivalent de Seberang Perai.
Icône de caméraSi Penang Hill est le poumon vert de l’île, Cherok Tokun est l’équivalent de Seberang Perai. Crédit: Kit Yeng Chan

Cherok Tok Kun (alias Bukit Mertajam Recreational Forest)

Si Penang Hill est le poumon vert de l’île, Cherok Tokun est l’équivalent de Seberang Perai. Le sommet en forme de dôme de Bukit Mertajam, souvent appelé Tok Kun ou To’Kun Hill par les habitants, est le point culminant de la partie continentale de Penang à 545 m. Il domine les vastes plaines plates, ce qui en fait un point de repère clairement visible à des kilomètres de distance, et il abrite certaines des meilleures randonnées du continent de Penang. Il y a un labyrinthe de sentiers qui mènent au sommet, ce qui peut être fait en aussi peu que 80 minutes ou en une boucle ardue d’une journée complète qui comprend les sommets à proximité.

Église Sainte-Anne

Fondée en 1846, l’église Sainte-Anne a obtenu le statut de basilique mineure en 2019 et est l’une des églises catholiques les plus importantes d’Asie du Sud-Est. Il se trouve à quelques kilomètres de la vieille ville de Bukit Mertajam, sur le chemin de la forêt de Cherok Tok Kun.

Il y a deux bâtiments d’église principaux : l’original a été construit au sommet de la colline en 1846. Mais ce que les gens visitent aujourd’hui, c’est la deuxième église ouverte en 1888 et qui est encore utilisée jusqu’à nos jours comme sanctuaire central de Sainte-Anne.

Le monument – tout blanchi à la chaux et adossé à une colline tropicale – est magnifique en soi, mais le meilleur moment pour le visiter est pendant le festival annuel de St Anne, qui a lieu pendant 10 jours fin juillet. A cette époque, 100 000 pèlerins viennent ici pour prier d’aussi loin que Singapour, la Thaïlande, le Vietnam, les Philippines, l’Indonésie et même l’Australie.

Vous pourrez également voir les reliques Cherok Tokun (Batu Bersurat Cherok Tokun) dans l’enceinte de l’église, le seul ancien mégalithe trouvé à Penang. Il porte des inscriptions sanskrites du 5ème siècle, ce qui n’est pas surprenant car une colonie hindoue existait déjà dès le 2ème ou 3ème siècle dans la vallée de Bujang, à environ une heure de route au nord d’ici dans l’état voisin de Kedah.

Frog Hill, Penang.
Icône de caméraFrog Hill, Penang. Crédit: Kit Yeng Chan

Colline de la grenouille

Frog Hill (Bukit Katak en malais) est un ancien site minier rempli d’eau qui est devenu viral sur Instagram lorsque les Chinois locaux l’ont comparé aux lacs plus célèbres de Jiuzhaigou dans le Sichuan, en Chine.

Il est facile de venir ici en voiture ou en scooter de location pour admirer les magnifiques bassins d’eau entourant le point de vue de Frog Hills sur trois côtés. L’eau ici est étonnamment propre et offre une vue surréaliste. Par temps clair, les bassins d’eau passent du gris foncé au viridien, aqua et turquoise. Et si vous vous retournez, vous verrez Bukit Mertajam s’élever d’un tapis de plantations de palmiers à huile et de forêt.

Pulau Aman (traduit par
Icône de caméraPulau Aman (traduit par « l’île de la paix ») et son frère, Pulau Gedung, sont deux îles décalées nichées entre la côte est de Penang et la colonie continentale de Batu Kawan. Crédit: Kit Yeng Chan

Pulau Aman

Pulau Aman (traduit par île de la paix) et son frère, Pulau Gedung, sont deux îles nichées entre la côte est de Penang et la colonie continentale de Batu Kawan. Petits et décontractés, ils échappent même aux radars de la plupart des locaux.

Pittoresques et sans voiture, elles abritent une communauté de 300 pêcheurs et offrent un bonheur tropical intemporel. Il faut sauter sur le court trajet en bumboat jusqu’à la jetée de Batu Musang et le continent de Penang pour rattraper la modernité.

L'un des villages les plus au nord de l'État de Penang, Guar Kepah abrite une galerie archéologique moins connue avec les restes de la femme de Penang.
Icône de caméraL’un des villages les plus au nord de l’État de Penang, Guar Kepah abrite une galerie archéologique moins connue avec les restes de la femme de Penang. Crédit: Kit Yeng Chan

Guar Képah

L’un des villages les plus septentrionaux de l’État de Penang, Guar Kepah abrite une galerie archéologique moins connue avec les restes de la femme de Penang âgée de 5 000 ans – un squelette plus jeune mais non moins critique par rapport à l’homme de Perak âgé de 10 000 ans à l’UNESCO. Site du patrimoine mondial de la vallée de Lenggong.

Découverte en 2017, Penang Woman était le premier et le seul squelette néolithique trouvé à l’intérieur d’un amas de coquillages, âgé d’environ 5710 ans. Les colonisateurs britanniques ont commencé des fouilles et étudié cette zone en 1851, déterrant et ramenant à la surface 41 corps, qui ornent maintenant des expositions à Leiden aux Pays-Bas.

Bukit Panchor.
Icône de caméraBukit Panchor. Crédit: Kit Yeng Chan

Parc d’État de Bukit Panchor

Niché dans le coin sud-est de Seberang Perai, juste à la frontière avec l’État de Kedah, se trouve Bukit Panchor, le seul parc d’État de Penang.

Initialement classées comme réserve forestière permanente de Bukit Panchor en 1963, ces 446 ha de forêt ont obtenu le statut de parc d’État en 2008 grâce à la riche biodiversité et au potentiel d’activités récréatives telles que le camping près de nombreux ruisseaux flanqués de marécages d’eau douce. Les chalets peuvent également être loués pour la nuit.

Le nom du parc vient de Bukit Panchor, un sommet de 416 m de haut qui marque la frontière sud de la région avec l’État de Kedah. Il faut embaucher un guide pour faire de la randonnée vers une série de grottes remplies de chauves-souris au bas de la pente de la colline, mais il est facile (et gratuit) de se promener dans la forêt de diptérocarpes des basses terres du siège du parc et de grandes étendues de tembusu, shorea, medang et arbres kapour.

[ad_2]

Laisser un commentaire