Les restrictions de voyage au Canada viennent de changer une fois de plus et voici tout ce que vous devez savoir

[ad_1]

Depuis le samedi 30 octobre, les restrictions de voyage du Canada ont encore eu une autre mise à jour majeure.

Afin de voyager en avion, en croisière et dans certains trains au Canada, les passagers doivent désormais être entièrement vaccinés contre la COVID-19. Ceux qui ne sont pas encore complètement vaccinés pourront présenter un test moléculaire COVID-19 valide, mais seulement jusqu’au 30 novembre.

Voici tout ce que vous devez savoir :

Les voyageurs doivent être complètement vaccinés

En août, le gouvernement fédéral du Canada a annoncé son intention de mettre en œuvre un mandat de vaccination pour certaines formes de voyage, notamment en avion, en croisière et en train.

Elle s’applique aux passagers âgés de 12 ans et plus, ainsi qu’aux employés des secteurs du transport aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale.

Ce entre en vigueur le 30 octobre. À partir de ce moment, tous les voyageurs au départ des aéroports canadiens doivent être complètement vaccinés pour embarquer sur leur vol.

Il en sera de même pour les passagers des trains VIA Rail et Rocky Mountaineer, ainsi que pour les passagers des navires à passagers non essentiels effectuant des voyages de 24 heures ou plus, comme les navires de croisière.

Le test est-il une option à la place ?

Jusqu’au 29 novembre 2021, les Canadiens pourront montrer un test moléculaire COVID-19 valide dans les 72 heures suivant le voyage au lieu de fournir une preuve de vaccination complète. Les autorités disent que cela laissera aux voyageurs suffisamment de temps pour se faire vacciner complètement.

Cependant, à compter du 30 novembre, ce ne sera pas une option pour la majorité des Canadiens. Les responsables disent qu’il y aura « des exceptions très limitées pour faire face à des situations spécifiques telles que les voyages d’urgence et les personnes médicalement incapables de se faire vacciner ».

Quelles seront les mesures d’exécution?

Transports Canada supervisera la conformité au moyen d’inspections et d’outils d’application, y compris des sanctions financières.

Les voyageurs non vaccinés qui refusent de se conformer ou falsifient des informations s’exposent à des amendes pouvant aller jusqu’à 5 000 $ par infraction.

Dans le secteur aérien, les voyageurs ou les employés pourraient être condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 5 000 $ par infraction et les exploitants à une amende pouvant atteindre 25 000 $ par infraction.

Les exploitants des secteurs ferroviaire et maritime pourraient être soumis à des mesures de conformité pouvant aller jusqu’à 250 000 $ par infraction, par jour.

Quoi d’autre?

Les voyageurs entièrement vaccinés entrant au Canada sont autorisés à ignorer les restrictions telles que le test COVID-19 à l’arrivée, le test de huit jours et la quarantaine à l’hôtel.

Cependant, peu importe si une personne entre au Canada par avion ou par voiture, elle doit continuer de présenter la preuve d’un test moléculaire COVID-19 négatif dans les 72 heures avant son arrivée.

D’ici le 30 novembre 2021, les résidents de chaque province et territoire pourront accéder à la version standardisée du passeport vaccinal canadien pour voyager.

Avant de partir, consultez notre Guide de voyage responsable pour être informé, être en sécurité, être intelligent et surtout, être respectueux dans votre aventure.



[ad_2]

Laisser un commentaire