Les régions galloises se démènent pour quitter l’Afrique du Sud avant même de jouer un match alors que la saison plonge dans le chaos au milieu du développement dramatique de Covid


Cardiff et les Scarlets cherchent à rentrer chez eux depuis l’Afrique du Sud vendredi, le pays étant placé sur la liste de voyage rouge Covid du Royaume-Uni.

Ils devaient disputer des matchs consécutifs du United Rugby Championship contre les Lions et les Stormers et les Sharks et les Bulls respectivement.

Mais ces appareils devraient être supprimés, l’Afrique du Sud étant l’un des six pays ajoutés à la liste rouge du gouvernement britannique au milieu des avertissements concernant une nouvelle variante inquiétante du coronavirus.

La priorité est maintenant de ramener les deux équipes à la maison dès que possible.

Toute personne arrivant au Royaume-Uni depuis l’Afrique du Sud après 4 heures du matin ce dimanche 28 novembre devra se mettre en quarantaine dans un hôtel pendant 10 jours.

Cela aurait un impact majeur sur les préparatifs des deux régions galloises pour leurs matchs d’ouverture de la Champions Cup.

Cardiff accueille les titulaires de Toulouse au Arms Park le samedi 11 décembre, les Scarlets se rendant à Bristol plus tard dans la même journée.

Le retour des équipes à la maison avant l’heure limite de dimanche est d’autant plus problématique que les vols réguliers en provenance d’Afrique du Sud sont suspendus.

WalesOnline comprend que les deux régions tentent d’organiser des vols charters pour vendredi.

Cardiff est actuellement au Cap, tandis que les Scarlets sont à près de 1 000 miles à Durban.

Le groupe d’Arms Park comprend les membres de l’équipe du Pays de Galles Rhys Priestland, Shane Lewis-Hughes, Rhys Carré, Owen Lane, Kirby Myhill et Ben Thomas.

Quant aux Scarlets, ils ont toutes leurs stars galloises à bord, dont Liam Williams, Jonathan Davies, Wyn Jones, Ryan Elias, Johnny McNicholl, Gareth Davies, Johnny Williams et Kieran Hardy.

Ces deux tours de matches à l’extérieur contre les provinces du Super Rugby devaient initialement se jouer en Italie en raison de problèmes de Covid, mais ils ont ensuite été transférés en Afrique du Sud une fois que le pays a été retiré de la liste rouge de voyage du Royaume-Uni.

Maintenant, la situation a de nouveau changé de façon dramatique.

Un expert a décrit la nouvelle variante du coronavirus, connue sous le nom de B.1.1.529, comme « la pire que nous ayons vue jusqu’à présent », et on craint qu’elle ne puisse échapper à l’immunité.

Jusqu’à présent, 59 cas confirmés ont été identifiés en Afrique du Sud, à Hong Kong et au Botswana.

Si Cardiff et les Scarlets parviennent à rentrer chez eux avant l’heure limite de dimanche à 4 heures du matin, on ne sait pas s’ils devront toujours observer une forme de quarantaine ou d’isolement.

Il a été signalé que toute personne revenant avant cette date sera invitée à s’isoler chez elle, mais des éclaircissements supplémentaires sont demandés à ce sujet par les deux équipes.

Les six pays sont ajoutés à la liste rouge du Royaume-Uni à partir de midi vendredi.

Le président des Scarlets, Simon Muderack, a tweeté jeudi soir : « Beaucoup auront vu les nouvelles de la nouvelle variante de Covid qui affecte nos Scarlets en Afrique du Sud. Nous nous concentrons sur le bien-être de notre personnel en Afrique du Sud et l’inquiétude de leurs familles à la maison . Nous explorons toutes les options pour rapatrier notre peuple dès que possible. »

Vous voulez recevoir directement les dernières actualités du rugby gallois ? Cherchez pas plus loin.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *