Les projecteurs de véhicules et la loi

[ad_1]

Par Ruben van Niekerk

Assurez-vous de respecter les lois sur les projecteurs de véhicules

Avant d’installer des projecteurs sur votre véhicule, assurez-vous qu’ils sont montés dans le respect de la loi. Selon la législation, aucun projecteur ne peut être monté à plus de 1,4 mètre au-dessus du niveau du sol – les lumières fixées aux barres de toit sur les véhicules 4×4 sont donc illégales, selon les experts.

Même si les projecteurs sont débranchés ou masqués lorsque votre véhicule est utilisé sur la voie publique, ils restent illégaux. La loi stipule que tous les feux fixés sur un véhicule doivent être en état de marche – vous n’avez pas d’autre choix que de les allumer si un agent de la circulation vous l’ordonne.

Les normes nationales sud-africaines (SANS) 1376 traitent de la lumière réellement émise et dans la direction dans laquelle elle est émise. Cela signifie essentiellement que, tout comme vos phares sont ajustés respectivement pour les marchés de conduite à gauche et à droite, afin de ne pas aveugler les automobilistes venant en sens inverse, les lumières supplémentaires doivent respecter ces mêmes spécifications, ce que les barres lumineuses par exemple ne font pas.

Les projecteurs de véhicules et la loi avec motus.cars

De plus, la loi stipule que pas plus de six phares peuvent être fixés sur un véhicule et que chacun doit être à égale distance de l’axe du véhicule. Les lumières qui traversent la ligne médiane – comme celles d’une barre lumineuse à LED – sont illégales. Et comme les projecteurs sont considérés comme des phares, assurez-vous de ne pas en avoir plus de six au total à l’avant de votre véhicule, y compris les groupes d’origine montés en usine.

N’oubliez pas non plus que les projecteurs qui émettent de la lumière blanche – ou ceux avec une teinte bleue – ne sont autorisés qu’à l’avant d’un véhicule, tandis que les projecteurs qui émettent une lumière rouge ne sont autorisés qu’à l’arrière. Ainsi, le spot blanc tourné vers l’arrière que vous avez fixé à votre 4×4 pour éclairer votre camping en brousse est illégal.

Même si les projecteurs sont débranchés ou masqués lorsque votre véhicule est utilisé sur la voie publique, ils restent illégaux. La loi stipule que tous les feux fixés sur un véhicule doivent être en état de marche – vous n’avez pas d’autre choix que de les allumer si un agent de la circulation vous l’ordonne.

Les normes nationales sud-africaines (SANS) 1376 traitent de la lumière réellement émise et dans la direction dans laquelle elle est émise. Cela signifie essentiellement que, tout comme vos phares sont ajustés respectivement pour les marchés de conduite à gauche et à droite, afin de ne pas aveugler les automobilistes venant en sens inverse, les lumières supplémentaires doivent respecter ces mêmes spécifications, ce que les barres lumineuses par exemple ne font pas.

Parcourez notre gamme de véhicules neufs, d’occasion et de démonstration de qualité, certifiés Motus à vendre ici.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire