Les problèmes de sécurité sur la piste de la Wallabadah Cup mettent fin à la tradition de 169 ans des courses de pique-nique du Nouvel An


Cela fait 20 ans que le jockey Cody Morgan a remporté la Wallabadah Cup, mais une fausse dent est un rappel constant de l’expérience.

« Une pierre s’est envolée et m’a frappé au visage et m’a fait tomber la dent de devant au milieu de la journée, la première fois que j’y suis allé », se souvient-il.

Deux décennies plus tard, la Coupe, l’une des plus anciennes réunions de course de l’État et une tradition de pique-nique du Nouvel An, a pris fin.

À cinq semaines de la course de la 170e Wallabadah Cup, les responsables du Racing NSW ont recommandé la fin des courses pour des raisons de sécurité.

M. Morgan, maintenant entraîneur, a déclaré que la piste, à environ 55 km au sud de Tamworth, ressemblait à des montagnes russes.

La Coupe est une institution dans la ville du nord de la Nouvelle-Galles du Sud depuis 1852, mais l’emplacement de l’hippodrome sur une colline s’est avéré trop difficile pour les autorités en 2021.

Le comité de course local a accepté la décision lors d’une réunion mercredi soir, mais l’ancien président Bill Kelly a déclaré que ce n’était pas facile.

« Il y a des cœurs très tendres dans la ville en ce moment », a-t-il déclaré.

Photographie en noir et blanc des amateurs de course à Wallabadah
Courses de Wallabadah vers 1930.(Fourni : Peter Jenkins)

Piste jugée à risque pour le cheval et le cavalier

Racing NSW a déclaré que l’écriture était sur le mur depuis un certain temps.

« Les jockeys de NSW ont eu des réticences à continuer à rouler là-bas », a déclaré le directeur général de l’industrie et de l’analyse pour Racing NSW, Scott Kennedy.

Situé à flanc de colline à la périphérie sud de la ville de Wallabadah, le dénivelé du haut de la piste jusqu’à la ligne droite est de 18 mètres.

« Avec nos normes modernes, ce n’est probablement pas la piste la plus sûre, et pas le genre de piste que nous voulons pour les chevaux et les jockeys », a déclaré M. Kennedy.

Deux hommes posent à côté d'un cheval gris
Les frères Cody et Luke Morgan ont tous deux monté des vainqueurs à l’historique Wallabadah Cup.(Fourni : Lucy Goodsell )

M. Morgan a déclaré qu’il n’était pas surpris.

« Les jockeys qui ont tous monté là-bas au fil des ans, c’est tout à leur honneur. Je peux voir comment cela pourrait être classé comme dangereux », a-t-il déclaré.

Une réunion de Coupe a été annulée en 2020 en raison de la sécheresse, et encore cette année en raison de COVID-19.

Les habitants savaient que ses jours étaient comptés.

personnes dans un enclos sur une piste de course
Les amateurs de course sur piste à la Wallabadah Cup 2016.(ABC News : Lisa Herbert)

La réunion ne sera pas déplacée

À son apogée, la Wallabadah Cup a attiré jusqu’à 5 000 personnes de tout le pays, accueillant le côté piste du Nouvel An.

Son cadre de pique-nique décontracté était autant une attraction que la course.

Le comité a toutefois déclaré que la réunion de course ne serait pas déplacée vers un autre endroit.

« Nous avons toujours eu la possibilité de courir sur une autre piste comme Quirindi ou Tamworth, mais le comité a décidé qu’il n’était pas viable de déménager », a déclaré le secrétaire du club Peter Jenkins.

Une vieille photographie Kodak, noir et blanc montrant des chevaux galopant sur un chemin de terre au début des années 1900
Le Wallabadah Jockey Club est le plus ancien d’Australie, cette photo datant du début des années 1900.(Facebook : Bernice Saunders et Colin Saunders via le Quirindi Rural Heritage Museum)

M. Jenkins est impliqué dans le club depuis 48 ans.

En 2018, il a lancé un livre détaillant l’histoire de la Coupe.

Il ne savait pas que l’histoire se terminerait quelques années plus tard.

Fin d’une époque

La première course en 1852 n’a pas eu lieu sur le site actuel – pendant 40 ans, la Coupe s’est déroulée sur une piste autour du village lui-même, a déclaré M. Jenkins.

La coupe elle-même se trouve derrière le bar de l’hôtel Marshall McMahon local.

un homme tient une grande tasse d'argent
Publican Glenn Pratt détient en altitude la Wallabadah Cup qui a un domicile permanent à l’hôtel Marshall McMahon.(ABC Nouvelle-Angleterre Nord-Ouest : Jennifer Ingall)

Le dernier vainqueur, Crinklewood, a été entraîné par Craig Martin de Tamworth.

« Nous l’avons toujours, personne n’a dit qu’il fallait l’emmener nulle part. J’espère qu’il restera ici exposé », a déclaré le publicain Glenn Pratt.

Bien qu’il n’y ait pas d’avenir pour les courses sur la piste de Wallabadah, le comité se réunira au cours de la nouvelle année pour examiner quelles autres utilisations pourraient être faites du site de 24 hectares.

Laisser un commentaire