Les Philippines évacuent des milliers de personnes alors que les pluies de mousson inondent Manille et ses provinces

https://news.yahoo.com/philippines-evacuates-thousands-monsoon-rains-040804081.html

MANILLE (Reuters) – Les autorités philippines ont déplacé samedi des milliers d’habitants de la capitale, Manille, hors des communautés de basse altitude alors que de fortes pluies de mousson, aggravées par une tempête tropicale, ont inondé la ville et les provinces voisines.

L’agence nationale des catastrophes a déclaré qu’environ 15 000 personnes, pour la plupart originaires d’une banlieue de Manille sujette aux inondations, s’étaient installées dans des centres d’évacuation.

« Nous avons décidé d’évacuer tôt », a déclaré Luzviminda Tayson, 61 ans.

« Nous ne voulons pas que les eaux montent et soient attrapées », a déclaré Tayson, l’un des quelque 2 900 évacués à qui il a été rappelé de pratiquer la distanciation physique alors qu’ils se réfugiaient dans une école primaire de la ville de Marikina.

Des conditions météorologiques difficiles ont frappé presque tous les coins du globe ces dernières semaines, provoquant des inondations en Chine, en Inde et en Europe occidentale et des vagues de chaleur en Amérique du Nord, exacerbant les craintes quant à l’impact du changement climatique.

Les Philippines, un archipel d’Asie du Sud-Est de plus de 7 600 îles, sont frappés par environ 20 tempêtes tropicales par an, mais un océan Pacifique plus chaud rendra les tempêtes plus puissantes et apportera des pluies plus abondantes, selon les météorologues.

Dans certaines parties de la région de la capitale philippine, un étalement urbain de plus de 13 millions de personnes, les eaux de crue sont montées jusqu’à la taille par endroits et ont coupé les routes aux véhicules légers.

Les Philippines sont également aux prises avec l’une des pires épidémies de COVID-19 en Asie et ont resserré les restrictions pour empêcher la propagation de la variante plus infectieuse du delta.

Avec plus de 1,54 million de cas et 27 131 décès, les Philippines ont le deuxième plus grand nombre d’infections et de décès par COVID-19 en Asie du Sud-Est, après l’Indonésie.

Le ministère des Travaux publics était occupé samedi à nettoyer les débris et les glissements de terrain des routes de province, a déclaré le porte-parole de la présidence, Harry Roque, dans un communiqué.

« Certaines maisons ont été inondées jusqu’au toit », a déclaré à la radio DZMM Humerlito Dolor, gouverneur de la province orientale de Mindoro, au sud de la capitale.

(Reportage par Neil Jerome Morales et Jay Ereno; Montage par Robert Birsel et Edmund Klamann)



Source link

Laisser un commentaire