Les Marocains dénoncent les cartes de vaccination obligatoires

[ad_1]

Depuis que le gouvernement a présenté le laissez-passer la semaine dernière, les inscriptions pour recevoir le vaccin ont quintuplé, selon le ministre de la Santé.

Les citoyens sont désormais tenus de présenter le document pour accéder à tous les bâtiments gouvernementaux, ainsi qu’aux espaces tels que les cafés, les restaurants, les cinémas, les gymnases et les transports.

Le syndicat des propriétaires de cafés et de restaurants, le syndicat des avocats, des organisations de défense des droits et certains partis d’opposition ont diversement attaqué le laissez-passer.

Cela a récemment déclenché des manifestations dans les rues, des manifestants affirmant que le laissez-passer était une violation de la constitution et des lois internationales.

Le propriétaire du café, Noreddin, a déclaré que certains de ses clients avaient quitté le café lorsqu’il avait demandé les laissez-passer, mais qu’il ne voulait pas risquer d’avoir des personnes sans papiers au cas où les autorités se présenteraient à sa porte.

Le Maroc a administré des doses à 64% de sa population en utilisant principalement les vaccins AstraZeneca, Sinopharm et Pfizer. Il a également commencé à administrer des injections de rappel.

[ad_2]

Laisser un commentaire