Les Lions insistent sur le fait que la tournée en Afrique du Sud se poursuivra après que Covid a frappé les deux camps | Lions britanniques et irlandais


Les Lions britanniques et irlandais ont insisté sur le fait que leur tournée en Afrique du Sud ne déraillera pas malgré une épidémie de Covid-19 mercredi qui a forcé 14 membres de leur parti, dont neuf joueurs, à s’isoler quelques heures avant la victoire contre les Sharks.

Les Springboks, quant à eux, ont annulé leur match contre la Géorgie en raison d’épidémies dans les deux camps, mais malgré les troubles, les Lions sont catégoriques, l’intention est de poursuivre la tournée comme prévu avec Warren Gatland convaincu que la série Test aura lieu.

Moins de deux heures avant le coup d’envoi contre les Sharks, les Lions ont confirmé qu’un joueur et un membre du personnel avaient été testés positifs et, après avoir identifié des contacts étroits, ont apporté une série de changements de dernière minute aux 23 pour affronter les Sharks. Le match avait été plongé dans un sérieux doute lorsqu’un membre du personnel Lions avait précédemment enregistré un test de flux latéral positif, l’équipe devant s’isoler et attendre les résultats d’autres tests PCR.

Des doutes subsistent cependant sur le reste de la tournée, et de plus en plus de questions se posent quant à savoir si cela devrait aller de l’avant avec le directeur général des Lions, Ben Calveley, révélant que tous les membres de l’équipe de tournée n’ont pas été entièrement vaccinés, ce qui soulève d’autres problèmes de sécurité. .

Il a été suggéré que la série Test pourrait être déplacée au Royaume-Uni, mais lorsqu’on lui a demandé si c’était une bonne idée de poursuivre la tournée en Afrique du Sud, Calveley a déclaré: « Nous pensons certainement que c’est le cas. Le groupe consultatif médical comprend des virologues indépendants et des experts en maladies infectieuses de ce groupe et leur recommandation est que le jumelage puisse se poursuivre. Nous voyons donc comme positif de montrer que nous pouvons surmonter tous les défis auxquels nous sommes confrontés et nous sommes déterminés à nous assurer que nous pouvons organiser une tournée pour les joueurs, les fans et pour tous nos amis ici en Afrique du Sud. .

«Nous sommes ici en Afrique du Sud et notre intention est de faire passer les matchs au-delà de la ligne en Afrique du Sud. Pour le moment, il n’y a aucune intention de s’écarter de ce calendrier convenu.

« Presque tous les Lions ont été frappés à deux reprises. Il y a des gens dans la bulle des Lions qui n’ont pas reçu de double coup. La grande majorité, la très grande majorité ont été frappés à double tour. Nous sommes dans un environnement de bulles sécurisé et étroitement contrôlé, mais ce qui est absolument le cas et nous l’avons vu dans le sport du monde entier, c’est qu’aucune bulle n’est entièrement impénétrable. C’est pourquoi nous avons mis en place notre groupe consultatif médical afin que nous puissions prendre conseil auprès des experts s’il est acceptable de procéder à des matchs comme celui-ci. Nous sommes vraiment ravis qu’ils aient dit que c’était OK pour continuer. »

Après avoir supervisé une victoire 54-7, malgré la perturbation, Gatland a fait écho à ce point de vue. « Absolument. Je crois que nous le ferons. Nous allions toujours avoir un cas ou deux et c’est ainsi que nous le traitons. Nous ne savons pas d’où nous avons choisi les cas – le personnel de l’hôtel ou les personnes assistant aux matchs – je ne suis pas sûr. Nous nous préparons et attendons avec impatience une série de tests.

« Cela a été un véritable défi étant donné que les joueurs et le personnel étaient dans nos chambres jusqu’à 18h et que nous n’avons obtenu nos résultats qu’à 17h30 et nous avons dû faire quelques changements. Nous avons parlé de situations de chaos et de capacité à nous adapter et à changer et c’est ce que nous avons fait – les joueurs étaient exceptionnels.

L’Afrique du Sud, quant à elle, a reconnu sa défaite lors de son deuxième test contre la Géorgie vendredi après des épidémies dans les deux camps. Les Springboks ont confirmé qu’ils avaient enregistré 12 cas positifs, la Géorgie six, et pour atténuer le risque de nouvelle infection, le match a été annulé. À tout le moins, cela laisse l’Afrique du Sud entrer dans la série Test après avoir joué une seule fois en plus de 600 jours – depuis la finale de la Coupe du monde 2019.

Le match de la tournée des Lions contre les Bulls samedi a déjà été reporté et bien qu’il soit possible qu’il soit reprogrammé plus tard dans la tournée, ou qu’un adversaire alternatif soit trouvé, il n’y a eu aucune confirmation officielle mercredi soir. Mercredi prochain, les Lions doivent affronter une équipe sud-africaine A au Cap, mais cette équipe devait être en grande partie composée de joueurs de l’équipe des Springboks touchée par Covid.

« Dans le contexte des pertes en vies humaines et des dégâts économiques que le Covid et cette troisième vague provoquent, l’annulation d’un match de rugby est assez anodine », a déclaré le directeur général de SA Rugby, Jurie Roux. « Nous continuons de planifier la réémergence des Springboks de l’isolement et l’achèvement de la série de tests, mais à court terme, nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été infectés. »

Laisser un commentaire