Les garde-côtes italiens sauvent près de 300 migrants en mer


De nombreux migrants tentent de traverser la Méditerranée chaque année, le voyage est souvent fatal

Les garde-côtes italiens ont secouru un navire bondé transportant près de 300 migrants dans la mer Méditerranée dans la nuit de mercredi et jeudi, selon un communiqué de la branche.

Au cours de l’opération, les garde-côtes ont signalé avoir secouru 296 personnes, dont huit mineurs et 14 femmes.

Plusieurs migrants auraient flotté dans l’eau avant le sauvetage, qui s’est produit à environ 14 miles de la côte de Lampedusa, une île du sud de l’Italie.

La mission de sauvetage a été menée par trois navires et un avion, ont détaillé les garde-côtes.

Au cours des deux derniers jours, 203 migrants supplémentaires ont débarqué en Calabre, une région du sud de l’Italie.

Ces dernières semaines, l’Italie a été confrontée à un afflux important de navires de migrants dans les eaux du pays. Des dizaines de milliers de migrants tentent de traverser la Méditerranée chaque année pour tenter d’atteindre les eaux européennes.

Affiche vidéo

Le voyage est souvent fatal pour ceux qui partent, et de nombreux décès de migrants en mer ont été signalés depuis le début de l’année.

Plus tôt ce mois-ci, l’organisation caritative Médecins sans frontières (MSF) a annoncé avoir découvert dix corps de migrants dans un bateau surpeuplé au large des côtes libyennes en direction des ports européens.

Au cours de l’opération, MSF a secouru 186 migrants sur le navire de l’association, le Géo Barents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *