Les États-Unis rouvriront les frontières aux voyageurs vaccinés le 8 novembre

[ad_1]

Les États-Unis rouvriront leurs frontières terrestres et aériennes le 8 novembre aux visiteurs étrangers entièrement vaccinés contre Covid-19 – mettant fin à une interdiction de voyager de plus de 18 mois depuis une grande partie du monde qui a séparé les familles, entravé le tourisme et tendu les relations diplomatiques.

La décision d’assouplir les restrictions a été « guidée par la santé publique, rigoureuse et cohérente », a déclaré le secrétaire de presse adjoint de la Maison Blanche Kevin Munoz dans un tweet annonçant la nouvelle politique.

Il a déclaré que « l’annonce et la date s’appliquent à la fois aux voyages aériens internationaux et aux voyages terrestres ».

La nouvelle politique a été rapidement saluée par l’ambassadeur de l’Union européenne aux États-Unis, Stavros Lambrinidis, qui l’a qualifiée de « nouvelle importante et très bienvenue » et a déclaré dans un message sur Twitter que plus de détails devraient suivre.

Dans un effort pour ralentir la propagation du coronavirus, les frontières américaines ont été fermées après mars 2020 aux voyageurs de grandes parties du monde, dont l’Union européenne, la Grande-Bretagne et la Chine, l’Inde et le Brésil. Les visiteurs par voie terrestre du Mexique et du Canada ont également été interdits.

Les mois de restrictions affectant des centaines de millions de personnes ont contribué à alimenter les souffrances personnelles et économiques provoquées par la pandémie de Covid-19.

Tous les détails techniques et logistiques de la nouvelle politique n’ont pas encore été annoncés.

Mais les responsables l’avaient précédemment décrit, affirmant que les passagers aériens vaccinés devront être testés dans les trois jours avant le voyage, et les compagnies aériennes seront tenues de mettre en place un système de recherche des contacts.

Les autorités sanitaires américaines ont déclaré que tous les vaccins approuvés par la Food and Drug Administration et l’Organisation mondiale de la santé seraient acceptés pour l’entrée par voie aérienne.

À l’heure actuelle, cela comprend les vaccins AstraZeneca, Johnson & Johnson, Moderna, Pfizer/BioNTech, Sinopharm et Sinovac.

Plus tôt cette semaine, une source de la Maison Blanche a déclaré que l’ouverture des frontières terrestres se déroulerait en deux phases.

Initialement, des vaccins seront requis pour les voyages « non essentiels » – tels que les visites familiales ou le tourisme – bien que les voyageurs non vaccinés soient toujours autorisés à entrer dans le pays pour les voyages « essentiels », comme ils l’ont été depuis un an et demi.

Une deuxième phase commençant début janvier 2022 exigera que tous les visiteurs soient entièrement vaccinés pour entrer aux États-Unis par voie terrestre, quelle que soit la raison de leur voyage.

Le nouveau calendrier signifie que les restrictions aux frontières terrestres, qui devaient expirer le 21 octobre, devront être prolongées une fois de plus avant l’entrée en vigueur des nouvelles règles, a indiqué le responsable de la Maison Blanche.

Malgré les fermetures strictes des frontières, les États-Unis n’ont pas encore imposé de vaccins pour les voyages aériens intérieurs.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire