LES BOLDS, Le Théâtre de la Licorne


Revue BWW : THE BOLDS, Le Théâtre de la Licorne

La joie pure rayonne sur la scène principale du Unicorn Theatre, dans Julien Claryl’adaptation sur scène de sa collection de livres bien-aimée. Ayant sept dans la collection, cette pièce se concentre sur le premier livre – l’histoire des Bolds ; une famille comme la majorité d’entre nous, qui vit dans une belle maison, a de bons boulots et aime rire. Mais il y a une différence, ce sont des hyènes. Oui, vous avez bien entendu – ils sont venus de Tanzanie pour vivre une vie où ils n’ont pas à lésiner pour le prochain repas.

Cachant leur queue dans un pantalon et marchant sur leurs pattes arrière, jusqu’à présent, ils ont réussi à éviter d’être détectés – même lorsque leurs jumeaux sont nés. Cependant, le voisin curieux est sur eux; et à mesure que les soupçons augmentent, la tension commence à se former et il faut faire quelque chose pour la personne d’à côté. Après un voyage dans un parc animalier, suivi d’un braquage loufoque, cette histoire est pleine de rires, de cœur et de bonnes vibrations.

Ce n’est pas une tâche facile de faire de l’art pour les enfants et les adultes, mais le scénario de Clary parvient à divertir tous les âges. Leurs blagues sont superposées, ce qui signifie que l’humour est accessible et, par conséquent, il n’y a pas vraiment de moment où le public est silencieux. À la base, c’est très innocent, mais il y a quelques insinuations effrontées pour les adultes – elles iront probablement directement au-dessus de la tête des enfants, mais vous y trouverez certainement du divertissement.

La production de Lee Lyford est si colorée et pleine d’énergie. Habitué du théâtre, il sait clairement faire travailler le jeune public. Bouton JamesL’ensemble est une combinaison de pastilles métalliques et de néons, et aux côtés Anna WatsonL’éclairage vibrant de et Natasha Harrison sur le dessus, la chorégraphie campy, tout fonctionne. L’ensemble est génial – personne n’est à sa place, mais certains se démarquent notamment le duo jumeau Sam Swann et Mae Munuo – qui sont pleins de haricots, incluent toujours le public et leur chimie est électrique. Charity Bedu-Addo est également fantastique ; elle montre sa forte capacité à jouer plusieurs rôles, jouant le rôle de la meilleure amie Minni, une autre hyène et la Mme Bold originale qui a été mangée par un crocodile affamé. Bedu-Addo se délecte également de son propre numéro solo – la musique et les paroles écrites par Clary et Simon Wallace. Ces chansons sont entraînantes et vous vous retrouvez à les chanter sur le chemin du retour.

Dans l’ensemble, ce sera certainement un spectacle vraiment amusant pour tous les âges, y compris les adultes. Si l’on se fie à la réaction du public d’hier soir, les gens vont adorer ça.

Les audacieux au Théâtre de la Licorne jusqu’au 31 décembre

Photo : Ellie Kurrtz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *