L’entraîneur de Storm, Craig Bellamy, conseille à Ian Foster des All Blacks de s’en tenir à ses convictions


Craig Bellamy dit que vous devez vous en tenir à vos valeurs en tant qu'entraîneur.

Kelly Défina/Getty Images

Craig Bellamy dit que vous devez vous en tenir à vos valeurs en tant qu’entraîneur.

Le super entraîneur de la LNR, Craig Bellamy, a donné quelques conseils pratiques à Ian Foster, pour qu’il s’en tienne à ce en quoi il croit avec les All Blacks.

Bellamy est à Auckland pour le match de Melbourne Storm contre les Warriors vendredi soir et lorsque les médias lui ont demandé jeudi à l’hôtel de l’équipe quel conseil il donnerait à l’entraîneur des All Blacks assiégés, il a déclaré que ce serait à lui d’avoir foi en ce que il croit travaille pour l’équipe.

« Pour s’en tenir à ce en quoi il croit et à ce qu’il sait fonctionner pour les All Blacks, continuez à travailler dur là-dessus », a déclaré Bellamy.

« Il n’y a pas de remède miracle, comme nous le savons depuis un mois.

LIRE LA SUITE:
* Sanzaar poursuivra son procès en droit du carton rouge de 20 minutes dans le championnat de rugby
* L’ancien entraîneur des All Blacks, Steve Hansen, lance une attaque extraordinaire contre le rugby néo-zélandais
* Pourquoi les pieds qui démangent du supremo des Crusaders Scott Robertson devraient inquiéter NZ Rugby

« Pour moi, il s’agit de s’assurer de nos valeurs et de nos croyances, de s’y tenir et de s’assurer de ne pas dériver vers quelque chose qui ne sera pas si important ou qui ne va pas aider. »

Les All Blacks ont perdu quatre de leurs cinq derniers tests, tandis que Bellamy fait également face à une baisse de forme du Storm, après avoir été battu en quatre matchs sur le rebond.

Ian Foster cherche à ramener les All Blacks sur le chemin de la victoire lors du voyage de deux tests de l'équipe en Afrique du Sud.

MONIQUE FORD/Des trucs

Ian Foster cherche à ramener les All Blacks sur le chemin de la victoire lors du voyage de deux tests de l’équipe en Afrique du Sud.

Mais Bellamy sait comment lutter contre l’adversité, c’est pourquoi il est entraîneur du Storm depuis 2003 et est considéré comme l’un des plus grands entraîneurs de la ligue de rugby.

Bien que Foster ait connu des moments de succès au cours de sa carrière d’entraîneur, il subit plus de pression qu’il ne l’a jamais été et Bellamy a expliqué comment il gère de tels moments.

« Parfois, je pose moi-même cette question et j’aimerais que quelqu’un puisse y répondre pour moi », a plaisanté Bellamy.

«Le truc pour moi, c’est de s’en tenir à vos valeurs et à vos croyances. En fin de compte, c’est ce qui nous a amené là où nous en sommes, en tant qu’individus mais aussi en tant qu’équipe et nous ne voulons pas les jeter dehors.

« Parfois, vous pouvez penser un peu trop, parfois vous ne pensez peut-être pas assez, mais vous vous en tenez à vos valeurs et à ce qui est important pour vous en tant qu’individu et pour nous en tant que club. »

Bien que Bellamy soit une icône dans le code des 13 joueurs, il connaît le rugby et il a entretenu une excellente relation avec Scott Robertson et les Crusaders, les clubs et les entraîneurs partageant régulièrement des idées.

« De temps en temps, Razor (Robertson) vient vers nous, ou ses entraîneurs et à d’autres moments, nous les rencontrons ici (Nouvelle-Zélande) », a déclaré Bellamy.

« C’est une relation que nous entretenons depuis longtemps et c’est agréable de voir comment les autres clubs font ce qu’ils font le jour du match et se préparent pour le jour du match.

« Vous ramassez toujours quelque chose et quand leurs gars sont passés chez nous, nous leur demandons toujours ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont aimé, ce qu’ils n’ont pas aimé.

« Nous avons d’excellentes relations avec eux personnellement pour être honnête et c’est une partie importante de cela. Mais aussi les deux parties ramassent un peu ce qui peut aider les équipes.

« Alors j’espère que nous pourrons maintenir cette relation et je suis sûr que nous le ferons. »

Laisser un commentaire