L’émir du Qatar à Téhéran pour des entretiens – Actualité politique

[ad_1]

Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani a été accueilli par le premier vice-président iranien Mohammad Mokhber à son arrivée dans la capitale iranienne aujourd’hui.

Cette visite fait suite à un voyage du président iranien à Doha en février, où il a rencontré de hauts responsables qataris et assisté au sixième sommet du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF).

La visite de Raisi était la première au Qatar d’un président iranien en 11 ans. Au cours du voyage, Téhéran et Doha ont signé 14 protocoles d’accord dans les domaines de l’aviation, du commerce, de la navigation, des médias, de l’annulation des exigences de visa, de l’électricité, des normes, de l’éducation et de la culture.

Le Qatar entretient de bonnes relations avec l’Iran, avec lequel il partage un champ gazier géant. Téhéran s’est tenu aux côtés de Doha après que l’Arabie saoudite et ses alliés arabes ont imposé un boycott au Qatar à la mi-2017.

Récemment, l’Iran a exprimé sa volonté de fournir au Qatar toute l’aide dont il a besoin pour mieux et plus magnifiquement accueillir la Coupe du Monde de la FIFA 2022, qui doit se dérouler du 21 novembre au 18 décembre de cette année dans le royaume du golfe Persique.

Une option en cours de discussion est l’utilisation d’hôtels iraniens sur l’île de Kish, à trente-cinq minutes de vol de Doha, pour compenser la capacité hôtelière limitée du Qatar. Cela souligne, selon les analystes, les tensions latentes entre le Qatar et Bahreïn et les Émirats arabes unis voisins, qui se sont joints à l’Arabie saoudite pour imposer un blocus économique et diplomatique au petit pays du golfe Persique en 2017.

Téhéran s’est tenu aux côtés de Doha lors du boycott saoudien du Qatar, qui s’est terminé l’année dernière.

[ad_2]

Laisser un commentaire