L’Egypte s’apprête à rejoindre le Maroc et le Sénégal en séries éliminatoires de la Coupe du monde


La deuxième phase des préliminaires africains se terminera après un tourbillon de six jours de matchs de qualification, avec deux tours pris en sandwich entre jeudi et la semaine prochaine.

L’Egypte devrait être la prochaine nation africaine à remporter une place pour les éliminatoires de la Coupe du monde de l’année prochaine, les vainqueurs des 10 groupes de qualification du continent devant être connus la semaine prochaine.

La deuxième phase des préliminaires africains se terminera après un tourbillon de six jours de matchs de qualification, avec deux tours pris en sandwich entre jeudi et la semaine prochaine.

Seuls les vainqueurs de groupe se qualifieront pour les éliminatoires du tour final en mars – pour cinq places au Qatar – et l’Egypte devrait confortablement rejoindre le Maroc et le Sénégal avant la fin de leur campagne.

Une victoire à l’extérieur en Angola vendredi assurera la première place. Pourtant, même s’ils ne gagnent pas, leur avance de quatre points dans le groupe F sur la deuxième place de la Libye signifie que si la Libye perdait des points au Gabon en même temps, l’Egypte pourrait s’assurer la première place avec un match nul.

L’Egypte a nommé Carlos Queiroz comme entraîneur en septembre malgré un début de campagne gagnant sous son prédécesseur Hossam Al Badary. Le succès à domicile et à l’extérieur contre la Libye le mois dernier a marqué le début parfait du règne de l’entraîneur portugais de 68 ans.

« L’équipe a joué avec compétence et caractère. C’était agréable de prendre un bon départ, mais un bon départ seul ne suffit pas », a-t-il déclaré. « Il s’agit de finir avec succès. »

La Tunisie, qui a également participé à la dernière phase finale de la Coupe du monde en Russie, remportera samedi son groupe avec un succès à l’extérieur en Guinée équatoriale. Mais d’autres groupes pourraient se résumer à des confrontations potentiellement passionnantes lors de la dernière journée de match avec certains des habitués de la Coupe du monde d’Afrique menacés d’élimination.

Le Cameroun sur le fil

Le Cameroun, dont les sept derniers déplacements en phase finale de la Coupe du monde sont les plus nombreux de tous les pays africains, devrait remporter son dernier match de qualification à domicile contre la Côte d’Ivoire à Yaoundé mardi pour se qualifier.

Il s’agit d’un affrontement de poids lourds qui survient à peine deux mois avant que le Cameroun n’accueille la finale de la Coupe d’Afrique des nations. Ils sont à un point des Ivoiriens dans le groupe D.

Les espoirs de la Côte d’Ivoire ont été touchés par le retrait de Wilfried Zaha. L’attaquant de Crystal Palace a demandé à ne pas participer aux deux matchs car il dit qu’il ne s’est pas remis d’un virus contracté lors de son dernier voyage en Afrique en octobre.

Le Ghana et l’Afrique du Sud devraient également jouer un match décisif dans le groupe G à Cape Coast dimanche tandis que le Mali et l’Ouganda se rencontrent à Agadir le même jour pourraient également décider de l’issue du groupe E,

Le Nigeria devrait se qualifier au détriment des minuscules îles du Cap-Vert, tant qu’il n’y aura pas de répétition de la perte de choc qu’ils ont subie le mois dernier contre la République centrafricaine.

Les 10 premiers vainqueurs de groupe seront tirés au sort dans cinq matchs éliminatoires en mars, à partir desquels les vainqueurs cumulés représenteront le continent au Qatar.

(Reuters)



Laisser un commentaire