L’édition 2022 de la Premier League indienne pourrait se tenir en Afrique du Sud, selon un rapport – The New Indian Express


Par IANS

NEW DELHI: L’Afrique du Sud pourrait être en lice pour accueillir l’édition 2022 de la Premier League indienne (IPL), selon un article de journal jeudi. Le rapport indique que le Sri Lanka pourrait être une option de lieu de secours si la troisième vague de la pandémie de Covid-19 en Inde ne se termine pas début avril.

En 2021, la 14e édition de l’IPL en Inde a été suspendue après le 4 mai en raison de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19 qui a brisé les bio-bulles de diverses équipes. Le reste du tournoi s’est ensuite joué aux Émirats arabes unis (EAU), les Super Kings de Chennai remportant la finale le 15 octobre à Dubaï.

« Nous ne pouvons pas dépendre des Émirats arabes unis tout le temps, nous avons donc décidé d’explorer plus d’options, le décalage horaire de l’Afrique du Sud fonctionne également bien pour les joueurs », a déclaré un responsable de la BCCI dans The Indian Express.

Avec l’ajout de deux nouvelles équipes IPL à Lucknow et Ahmedabad, l’édition 2022 de l’IPL sera très longue. Si le déménagement se produit, ce sera la deuxième fois que l’Afrique du Sud accueillera l’IPL après que l’édition 2009 y ait été déplacée en raison des élections générales en Inde.

Ce qui a aidé à construire le dossier de l’Afrique du Sud, c’est qu’ils ont donné à l’équipe indienne, actuellement dans le pays pour une série de tests de trois matchs suivie d’une série ODI d’autant de matchs, de bons hôtels et centres de villégiature où ils séjournent dans une bulle bio-sécurisée. environnement.

L’équipe indienne a séjourné à l’Irene Country Lodge pour les deux premiers matchs de test et vit actuellement à l’hôtel Taj au Cap.

« L’endroit où l’équipe séjournait pour le deuxième test s’étend sur plusieurs hectares. Il y avait des sentiers pédestres et même un étang sur la propriété et cela a facilité les choses pour les joueurs qui, depuis quelques années environ, ont été confinés. dans leurs chambres lors de plusieurs tournées à l’étranger », a ajouté un responsable.

Incidemment, la tournée de l’Inde en Afrique du Sud était dans une grande incertitude en raison de la variante Omicron provoquant une augmentation des cas dans la nation arc-en-ciel. Finalement, les dates de la tournée ont été reportées et l’étape T20I déplacée à une date ultérieure. Mais avec la baisse des cas en Afrique du Sud, cela pourrait être une destination idéale pour l’IPL si la troisième vague en Inde se poursuit jusqu’en avril 2022.

Laisser un commentaire