LECTURE : Voyage du commandant de la flotte du Pacifique en Australie, le 4 novembre


Paparo a commencé le voyage à Sydney pour assister à l’événement culminant de l’exercice Integrated Battle Problem 23.3 aux côtés de hauts responsables de la défense d’Australie et du Royaume-Uni à l’appui du pilier 2 d’AUKUS. Alors qu’il était à la base de la flotte Est, Paparo a visité l’USS Oakland (LCS 24), qui avait participé à l’exercice.


Il s’est ensuite rendu à Perth pour rencontrer de hauts responsables australiens et britanniques afin de discuter de divers sujets, notamment les menaces à la sécurité maritime dans la région et la Force de rotation sous-marine occidentale dans le cadre du pilier 1 de l’AUKUS. Ils ont discuté des moyens d’approfondir la coopération navale en soutien à l’AUKUS.

Fonctionnaires inclus :

  • Le député. Marie Rennie, consule générale britannique à Perth
  • Le député. Paul Papalia, ministre de l’Industrie de la défense d’Australie occidentale
  • Le député. Deb Hamblin, maire de Rockingham
  • Le député. Logan Howlett, maire de Cockburn
  • Contre-amiral Matthew Buckley, chef de la capacité des sous-marins nucléaires, RAN
  • Capitaine Ken Burleigh, commandant du HMAS Stirling
  • Capitaine Will McDougall, directeur de la Force de rotation sous-marine Ouest, RAN

Paparo est retourné à Sydney pour participer à la Conférence sur la puissance maritime indo-pacifique de la Royal Australian Navy (RAN). Il s’est joint à de hauts dirigeants du Royaume-Uni, de France, du Canada, d’Inde, du Japon et d’Australie pour une table ronde sur «À quoi ressemble la Flotte 2035, » dans lequel ils ont souligné la nécessité d’innovation, de créativité, d’ingéniosité, d’interopérabilité dans le développement des futures capacités navales, ainsi que l’importance constante des partenariats et des relations entre les marines.

Au cours de la conférence, il a rencontré de hauts responsables du gouvernement australien, de la RAN et des responsables militaires alliés et partenaires pour discuter de l’importance de la sécurité maritime et de l’interopérabilité entre les forces navales dans l’Indo-Pacifique.

Les réunions bilatérales comprenaient :

  • Le député. Richard Marles, vice-premier ministre et ministre de la Défense de l’Australie
  • Général Angus Campbell, chef des forces de défense, Force de défense australienne
  • Air Marshal Leon Phillips, chef, Armes guidées et munitions explosives
  • Adm. Ryo Sakai, chef d’état-major de la Force maritime d’autodéfense japonaise
  • Adm. Adoong Pan-Iam, commandant en chef de la Marine royale thaïlandaise
  • Vice-amiral Mark Hammond, chef de la Marine royale australienne
  • Vice-amiral Jan Kaack, chef de la marine allemande
  • Vice-amiral Priyantha Perera, commandant de la marine du Sri Lanka
  • Vice-amiral Tran Thanh Nghiem, commandant de la Marine populaire vietnamienne
  • Contre-amiral David Proctor, chef de la Marine royale néo-zélandaise
  • Contre-amiral Geoffroy d’Andigne, Commandant des Forces armées en Polynésie

La visite en Australie a souligné l’engagement des États-Unis à renforcer les partenariats et les alliances pour un Indo-Pacifique durable, résilient, libre et ouvert.

Laisser un commentaire