Le V&A Waterfront du Cap annonce des plans pour une usine de dessalement



Le V&A Waterfront du Cap a annoncé des plans pour la construction d’une usine de dessalement pour assurer un approvisionnement en eau douce pendant toute future crise qui pourrait affecter la ville mère d’Afrique du Sud.

Le V&A Waterfront reçoit le label « Voyages en toute sécurité »

Growthpoint Properties a reçu l’approbation pour aller de l’avant avec l’installation de 3,3 mégalitres, selon News24. La construction devrait commencer au premier trimestre 2022 et l’ensemble du projet devrait être achevé en 2024.

Ce projet de dessalement serait en gestation depuis quatre ans à titre préventif suite à La crise de l’eau au Cap en 2018 causés par le changement climatique et la mauvaise gestion des infrastructures gouvernementales. L’espoir est que ce projet permettra au Cap de faire face aux pénuries d’eau à l’avenir.

Le statut, la popularité et l’emplacement du V&A Waterfront en font le destinataire idéal pour une nouvelle usine de dessalement qui aidera Cape Town à gérer le changement climatique, à maintenir son approvisionnement en eau et à préserver la fonctionnalité du secteur touristique de la ville.

Image : Galerie Escapade

A LIRE AUSSI :

Le plan non conventionnel du Cap pour éviter le Day Zero

levure-primaire –
tcat – Nouvelles de voyage
tcat_slug – travel-news
tcat2 –
tcat2_slug –
tcat_final –

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *