Le Sommet mondial d’archéologie d’AlUla attirera des centaines d’orateurs et d’experts


Orchestre Saoudien…Une Expérience Artistique Élevant La Musique Nationale Aux Horizons Internationaux

Lorsqu’un groupe de musiciens internationaux se tenait en marge de la réunion des ministres de la Culture du G20 en Inde pour interpréter « Sur Vasudha », célébrant l’héritage musical de ces pays, le chef de l’Orchestre saoudien est apparu dans son costume national et son accent arabe pour participer. dans la chanson, qui décrivait le monde entier comme une seule famille. De l’Inde à la France, en passant par le Mexique, la Jordanie et bien d’autres pays, l’Orchestre national saoudien joue un langage musical universel qui relie les gens du monde entier et leur rappelle ce qu’ils ont en commun.

Lors de chaque événement international, avec la participation d’environ 70 artistes et instrumentistes saoudiens, l’Orchestre et le Chœur national saoudien interprètent un bouquet de chansons folkloriques, patriotiques et modernes qui mettent en valeur la culture musicale saoudienne et les produits spéciaux de la bibliothèque musicale nationale. .

L’Orchestre saoudien a dirigé des événements internationaux sans précédent au cours desquels il a mêlé la diversité et la richesse du folklore musical saoudien à la musique des pays hôtes. Sur les réseaux sociaux, les fans ont partagé certaines des pièces exceptionnelles que l’Orchestre et le Chœur national saoudien ont interprétées avec d’autres groupes internationaux, notamment l’Orchestre Carlos Chávez au Théâtre national de Mexique, où le public a véritablement applaudi en appréciant la grande performance mêlant les deux expériences musicales.

Une expérience vieille de 80 ans

L’Orchestre et le Chœur nationaux saoudiens ont fait leurs débuts en 1942, lorsque le ministre saoudien de la Défense, le prince Mansour bin Abdulaziz, a nommé l’artiste renommé et l’un des premiers compositeurs saoudiens, Tariq Abdul-Hakim, pour former un groupe de musique militaire, qui est devenu le noyau d’un parcours artistique qui s’est développé avec le temps et a contribué à créer une identité musicale saoudienne unique.

Abdul-Hakim s’est rendu en Égypte en 1952 pour commencer les préparatifs d’un orchestre saoudien. Au cours de son voyage, il a rencontré des musiciens arabes et égyptiens estimés, qui ont contribué à façonner son goût musical et son parcours. De retour de son voyage, qui comprenait également le Liban, il fonda le premier institut de musique militaire du royaume et un groupe musical qui ouvrit la voie à une époque artistique prospère.

Nouvelle phase et début prometteur

En 2019, à la lumière d’une dynamique croissante dans le secteur culturel, le ministère saoudien de la Culture a annoncé la création du Saudi National Music Band et le développement d’une équipe professionnelle qui représente le royaume à l’échelle internationale et promeut la musique et le patrimoine musical saoudiens. le globe. Le ministère a choisi le crooner saoudien Abdel Rab Idris, qui a transmis l’expérience musicale saoudienne depuis ses débuts, pour constituer l’équipe nationale et enseigner différents types de musique arabe et internationale, ainsi que pour soutenir et promouvoir l’industrie musicale en Arabie saoudite. , et diffuser le folklore musical national à travers le monde.

Suite à la révélation d’un nouveau réseau culturel dans le royaume dirigé par le ministère de la culture, qui a réparti les missions du secteur entre 11 commissions spécialisées, la Commission saoudienne de la musique a lancé en 2021 sa propre stratégie pour développer et soutenir la musique dans le royaume conformément à la Vision 2030. Dans le cadre de sa stratégie, la commission a soutenu les points de vente qui facilitent l’accès au produit musical saoudien et renforcé la présence de l’Orchestre et du Chœur nationaux saoudiens, une version améliorée du groupe de musique national saoudien né en 2019.

Pouvoir symbolique et identité culturelle

Le maestro Imad Zaree a déclaré que l’Orchestre et le Chœur nationaux représentent le patrimoine musical saoudien au niveau international et fournissent un système de soutien aux artistes et musiciens saoudiens dans différents domaines. Il a également noté que le groupe national soutient le mouvement artistique local avec la découverte de talents et leur qualification à travers des programmes spécialement organisés, ainsi qu’en soutenant les différents domaines artistiques, en promouvant le patrimoine saoudien à l’échelle internationale et en renforçant les objectifs de la Vision 2030. qui définit la culture, dans ses différentes catégories, comme un pouvoir symbolique, une identité culturelle et un complément économique.

Zaree, qui a dirigé l’Orchestre et la Chœur nationaux lors de plusieurs événements internationaux, a salué les efforts du ministère pour établir des plans qui ont abouti à des réalisations précoces lors d’événements internationaux. « Nous avons vu les efforts du ministre de la Culture, le prince Badr bin Abdullah et leur intérêt remarquable à soutenir la fondation du groupe et le développement de son travail. Ces efforts se manifestent par le niveau de professionnalisme des membres du groupe qui interprètent les arts locaux et arabes », a-t-il ajouté. Cela sert les intérêts de l’art et des artistes saoudiens et contribue à diffuser l’expérience musicale saoudienne dans le monde.

Musique et arts saoudiens florissants

La musique a prospéré en Arabie Saoudite avec de nombreuses nouvelles expériences et entités créées pour développer le secteur musical et nourrir des talents prometteurs. Le secteur a été témoin de nouvelles initiatives et de l’ouverture de nouveaux instituts de musique pour ceux qui souhaitent développer leur potentiel et s’engager dans la nouvelle phase artistique.

Depuis février 2020, la Commission de la Musique travaille au développement de l’infrastructure d’une culture musicale dans le Royaume, offrant à chacun la possibilité d’apprendre la musique, ainsi que de découvrir, développer et responsabiliser les talents musicaux, de faire connaître la culture musicale et d’établir un secteur qui contribue à l’économie nationale en créant des emplois pour les deux sexes, des spectacles culturels en direct, des enregistrements musicaux et des centres d’éducation musicale amateur. La commission s’est également concentrée sur la renaissance et la documentation du folklore et des spectacles musicaux saoudiens afin de développer le sens national et social, de développer l’identité culturelle musicale de l’Arabie saoudite et de la promouvoir aux niveaux régional et mondial, et de souligner la position de leader du royaume dans le monde arabe et islamique.

Laisser un commentaire