Le secrétaire d’État américain Blinken en Afrique du Sud pour une tournée en Afrique


JOHANNESBOURG — Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a commencé sa tournée dans trois pays d’Afrique avec son arrivée en Afrique du Sud dimanche.

La visite de Blinken en Afrique est considérée comme faisant partie d’une compétition entre la Russie et les puissances occidentales pour le soutien des pays africains dans la guerre en Ukraine. Le voyage de Blinken en Afrique fait suite aux récentes tournées du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et du président français Emmanuel Macron.

L’Afrique du Sud est l’un des nombreux pays africains qui ont maintenu une position neutre sur la guerre et n’ont pas publiquement critiqué la Russie.

Dimanche après une arrivée tôt le matin, Blinken doit visiter le mémorial Hector Pieterson dans le canton de Soweto, qui commémore un étudiant tué en 1976 alors qu’il protestait contre le régime d’oppression raciale de l’Afrique du Sud, l’apartheid, qui a pris fin en 1994.

Lundi, Blinken décrira les stratégies des États-Unis pour l’Afrique subsaharienne dans un discours politique majeur à l’Université de Pretoria. L’Afrique a été durement touchée par l’effet de la pandémie mondiale de COVID-19 et la hausse des prix des denrées alimentaires et du pétrole causée par la guerre de la Russie en Ukraine.

Blinken et Pandor tiendront également une conférence de presse lundi au cours de laquelle les positions différentes des deux pays sur la guerre en Ukraine devraient être visibles.

Blinken se rendra cette semaine au Congo et au Rwanda pour terminer sa tournée internationale qui l’a également conduit au Cambodge et aux Philippines.

Laisser un commentaire