Le roi du Maroc Mohammed VI lance la campagne de vaccination contre le virus du pays


Rabat: Le roi du Maroc Mohammed VI a reçu un vaccin contre le coronavirus jeudi (vendredi AEDT) pour lancer officiellement la campagne de vaccination de son pays contre le COVID-19, qui ciblera initialement principalement les agents de santé, les forces de sécurité et les personnes de plus de 75 ans, selon les autorités marocaines.

Le monarque a pris la photo au palais royal de la ville de Fès, a rapporté l’agence de presse officielle marocaine MAP. Le roi, qui apparaît normalement en public vêtu d’une robe, a été photographié dans un T-shirt sombre et avec un masque chirurgical sur le visage alors qu’il se faisait piquer le bras.

Le roi du Maroc Mohammed VI, à droite, reçoit le vaccin COVID-19 au Palais Royal de Fès.

Le roi du Maroc Mohammed VI, à droite, reçoit le vaccin COVID-19 au Palais Royal de Fès. Crédit:PA

Le Maroc possède l’un des programmes de vaccination les plus avancés d’Afrique, bien que le continent reste loin derrière des pays plus riches tels que les États-Unis ou la Grande-Bretagne pour vacciner ses citoyens contre le virus qui se propage toujours.

Le royaume d’Afrique du Nord a reçu ces derniers jours ses premières livraisons de doses de vaccins du chinois Sinopharm et de l’anglo-suédoise AstraZeneca. Le gouvernement n’a pas révélé le nombre de doses qu’il avait reçues, mais le palais royal a déclaré que le pays disposait de quantités suffisantes pour commencer les vaccinations « dans les meilleures conditions ».

Les vaccinations seront gratuites et le ministère de la Santé a déclaré que les patients recevraient deux doses sur 21 jours.

Chargement

Le Maroc a annoncé qu’il recevra 66 millions de doses de vaccin, couvrant environ 80% de ses 35 millions d’habitants. Mais les problèmes d’approvisionnement à AstraZeneca, qui provoquent des tensions politiques à travers l’Europe, pourraient perturber les plans du Maroc. Le pays s’était initialement engagé à déployer le vaccin le mois dernier, mais les premières doses ne sont arrivées que vendredi.

La campagne commence à un moment où les cas confirmés de virus diminuent, apparemment en raison d’une baisse des tests. Le Maroc a signalé plus de 468 383 cas confirmés, dont 8 207 décès.

Le Maroc a approuvé l’utilisation d’urgence des vaccins AstraZeneca et Sinopharm au début du mois.

Laisser un commentaire