Le rallye se prépare à la vie avec des hybrides mais sans Ogier


Publié le:

Paris (AFP)- Pour la première fois depuis 2004, le Championnat du Monde des Rallyes, qui fête ses 50 ans en introduisant des voitures hybrides, n’aura aucun des grands Sébastien français à la lutte pour le titre.

La saison qui s’ouvre à Monte-Carlo cette semaine sera différente.

Pour 17 des 18 dernières saisons, le champion WRC a été remporté soit par Sébastien Loeb, avec neuf titres consécutifs de 2004 à 2012, soit par son protégé Sébastien Ogier avec huit titres en neuf ans.

Le seul non-français, non-Sébastien à triompher à cette époque était l’Estonien Ott Tanak en 2019 quand Ogier a fait un retour décevant chez Toyota et n’a pu terminer que troisième.

Les deux Sébastien courront en 2022, y compris l’ouverture à Monte-Carlo, mais pas pour toute la saison, laissant le titre ouvert.

« Je suis au début d’une étape différente de ma carrière, et comme je ne participe pas au championnat complet, le sentiment est un peu différent de d’habitude pour moi à cette période de l’année », a déclaré le joueur de 38 ans. -vieil Ogier.

Même si Ogier ne court qu’à temps partiel, il promet de ne pas faciliter la tâche à ceux qui veulent sa couronne.

« Je suis toujours un compétiteur et je veux toujours gagner, donc je ferai de mon mieux pour être performant », a-t-il déclaré.

Le Français aura un nouveau copilote cette saison en la personne de Benjamin Veillas, qui remplace Julien Ingrassia, retraité après avoir côtoyé Ogier depuis 2005.

La saison de 13 manches sur quatre continents marque un pas dans l’inconnu pour les équipes qui passent aux voitures hybrides.

Les voitures, a déclaré WRC, seront « à propulsion hybride rechargeable » et utiliseront « 100% de carburant sans fossile et des sources d’énergie durables ».

Le président de la Fédération internationale de l’automobile, Mohammed Ben Sulayem, lui-même ancien concurrent du WRC, l’a qualifié de « moment très fier et significatif ».

Les spécifications du châssis ont également été modifiées, de sorte que les voitures doivent être construites autour d’une « cellule de sécurité améliorée ».

« Une époque passionnante »

La destination du titre peut dépendre moins des pilotes cette année et plus de la rapidité avec laquelle les équipes peuvent se coucher dans leurs voitures.

« Le rallye entre dans une toute nouvelle ère et c’est un moment très excitant », a déclaré Jari-Matti Latvala, directeur de l’équipe Toyota.

« Il y a beaucoup de points d’interrogation et le Rallye Monte-Carlo nous apportera quelques réponses.

« En tant qu’équipe, nous avons travaillé très dur pour être prêts, mais personne ne peut savoir comment les différentes voitures se comparent les unes aux autres jusqu’à ce que nous arrivions au premier rallye. »

Une fois de plus, la compétition d’élite réunit des équipes de trois constructeurs : les champions en titre Toyota Gazoo Racing, Hyundai Motorsport et M-Sport Ford.

Les trois principaux prétendants au titre de pilote semblent être Tanak, son coéquipier Hyundai – et vice-champion en série – le Belge Thierry Neuville, et l’espoir gallois de Toyota Elfyn Evans, qui a emmené Ogier à la dernière course des deux dernières saisons. L’Irlandais Craig Breen dirigera M-Sport avec Loeb faisant des camées.

L’absence d’Ogier ne rendra pas la compétition plus facile a déclaré Neuville, deuxième dans la course au titre en 2013, 2016, 2017, 2018 et 2019.

Thierry Neuville, quintuple vice-champion, déclare que
Thierry Neuville, quintuple vice-champion, déclare que « le défi reste le même » Valérie Gache AFP/File

« Le départ d’Ogier ne change rien », a déclaré Neuville au site Web de ralliement Dirtfish.

« Si ce n’est pas Ogier, ce sera Elfyn ou qui que ce soit ou Tanak. Le défi reste le même.

« C’était assez serré entre Elfyn et Ogier (la saison dernière) et c’était très serré l’année d’avant également. Nous ne perdrons aucune animation du championnat avec ou sans Ogier. »

Programme

20-23 janvier – Monte-Carlo

24-27 février – Suède

21-24 avril – Croatie

19-22 mai – Portugal

2-5 juin – Sardaigne

23-26 juin – Safari Rally, Kenya

14-17 juillet – Estonie

4-7 août – Finlande

18-21 août – à confirmer

8-11 septembre – Rallye de l’Acropole, Grèce

29 septembre-2 octobre – Nouvelle-Zélande

20-23 octobre – Catalogne

10-13 novembre – Japon

Laisser un commentaire