Le Qatar, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite et la BAD désireux d’investir au Pakistan, selon Miftah


ISLAMABAD: Le ministre des Finances Miftah Ismail a déclaré que le Qatar, les Émirats arabes unis (EAU), l’Arabie saoudite et la Banque asiatique de développement (BAD) montraient un vif intérêt pour divers secteurs du Pakistan.

Le Qatar recherchait un plan de trois milliards de dollars pour investir dans des centrales boursières, solaires et de GNL, a-t-il déclaré samedi lors d’un entretien avec une chaîne de télévision privée.

Collectivement, a-t-il dit, des investissements d’environ cinq milliards de dollars seraient réalisés dans différents secteurs du Pakistan. La BAD fournirait à elle seule des fonds d’une valeur d’un milliard et demi de dollars pour lancer des projets d’intérêt public, a-t-il ajouté.

Exprimant son optimisme quant au soutien des pays du monde, a-t-il déclaré, « nous surmonterons toutes les difficultés rencontrées dans les secteurs économique et commercial avec l’aide de pays amis et d’organisations internationales ».

En réponse à une question sur la dévaluation de la roupie par rapport au dollar, il a déclaré que tous les efforts seraient déployés pour maintenir la monnaie nationale par rapport au dollar.

A une question sur la confiance des investisseurs dans cette région, Miftah a déclaré que le gouvernement prenait toutes les mesures possibles pour améliorer le marché boursier, la monnaie et la confiance des investisseurs.

Il a assuré que les gens bénéficieraient d’un maximum de soulagement dans les deux prochains mois. Le secours et la réhabilitation des zones dévastées par les inondations sont les priorités du gouvernement de coalition, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire