Le printemps fait du bien dans le sud de la France


Roses le long du canal dans le village d’Ollioules.

Bonjour chers lecteurs et amis. J’espère que cet article vous trouvera bien dans vos coins respectifs du monde, et garçon oh garçon, si nous ne sommes pas ravis de sortir du verrouillage ici dans la belle france.

Cela a été un long chemin au cours de ces 14 derniers mois, et bien que ce soit loin d’être terminé, c’est tellement agréable d’avoir un sentiment d’espoir à l’horizon. Il y a des endroits bien pires pour être coincés que le sud de la France, et je suis tout à fait conscient de la chance que nous avons – avec nos amis et notre famille ici – d’avoir vécu la crise sanitaire dans un environnement sûr et sécurisé.

C’est le printemps en Provence, le soleil brille et les fleurs s’épanouissent, que demander de plus ? C’est un sentiment assez merveilleux.

Une escapade à Sanary-sur-Mer et au marché fermier en plein air.

Aujourd’hui, je vous partage quelques-uns de nos voyages en ville ces dernières semaines. Jusqu’à lundi dernier, nous étions limités à un rayon de 10 km (un peu plus de 6 miles), ce qui a entraîné toute une série de révélations, ou de ré-révélations, de la beauté de cette région… en particulier de notre « ville natale » de Ollioules, voisine de Sanary-sur-Mer et Six-Fours-les-Plages, et la plus grande ville de Toulon.

Ma fille était absente de l’école, nous avons donc passé beaucoup de « journées entre filles » et avons passé beaucoup de temps dans notre ville balnéaire préférée, Sanary-sur-Mer. Une promenade le long du port était un véritable booster d’humeur, tout comme notre indulgence préférée – quelques cornets de crème glacée d’un kiosque près de la fontaine. L’été n’est pas encore tout à fait là, mais j’ai une liste croissante de saveurs à essayer : lavande, violette, pétale de rose et coquelicot (oui, ça existe !).

Un oranger qui sort de l’ancien moulin (moulin) dans le village d’Ollioules.

Notre journée « La petite maison dans la prairie » à la découverte d’Ollioules.

Ma journée préférée devait être dans notre propre quartier. Bien que nous habitions à Ollioules depuis 2017, ce n’est vraiment que l’année dernière que nous avons découvert le canal qui passe derrière le centre historique du village. Avec des maisons en pierre, des vignes grimpantes et les petites fermes villageoises qui bordent le sentier menant au moulin à eau d’origine de la ville (moulin), c’est tout à fait un cadre de livre de contes.

On s’y promène souvent et, lors de notre dernière aventure, j’avais un peu l’impression d’avoir notre propre version méridionale de La petite maison dans la prairie… en suivant la rivière qui tournait dans les petits cours d’eau, en s’arrêtant pour renifler des roses et des fleurs sauvages le long du chemin, et en suivant le rythme des bancs de poissons nageant dans et hors des canaux.

Bien sûr, notre version ressemblait plus à La Petite Maison dans La Prairie – qui existe réellement (doublé en français) et était assez populaire auprès des téléspectateurs français.

La plage de Bonnegrâce plage de Six-Fours-les-Plages.

Et que serait un printemps dans le sud de la France sans une virée à la plage ? S’il y avait jamais une scène pour ajouter un moment de calme à tout le chaos de cette dernière année, je pense que ce serait celle-ci. Regarder passer les voiliers et écouter les rires de ma fille qui plongeait ses orteils dans l’eau était un moment printanier magique.

En vous souhaitant un très bon week-end provençal, restez en sécurité et en bonne santé ! Tuula

Catégories : La vie en France




Source link

Laisser un commentaire