Le Nouvel An lunaire voit le retour des voyages de masse | Philippines/Asie


BEIJING – La période du Nouvel An lunaire ayant commencé samedi, un total d’environ 2,1 milliards de voyages devraient être effectués à l’intérieur et à l’extérieur de la Chine.

La période de vacances de cette année, qui se poursuit jusqu’à vendredi, est la première depuis que la Chine a abandonné sa politique « zéro-COVID » pour endiguer les infections à coronavirus par des confinements.

De nombreuses personnes retourneront dans leur ville natale pour la première fois depuis des années. Et comme certains voyages à l’étranger ont repris, les attentes de reprise économique augmentent dans les destinations populaires auprès des voyageurs chinois.

Samedi matin, le hall des départs internationaux de l’aéroport international de Pékin était bondé de passagers – y compris des familles.

Le gouvernement chinois a supprimé la quarantaine obligatoire à l’entrée dans le pays et a autorisé les ressortissants chinois à reprendre leurs voyages à l’étranger depuis le 8 janvier.

Selon un site de réservation de voyages, les pays asiatiques représentent plus de la moitié des voyages des voyageurs chinois, Hong Kong, Macao et la Thaïlande étant les destinations les plus populaires.

Le gouvernement chinois a exhorté à plusieurs reprises les gouvernements locaux à surveiller de près la santé des femmes enceintes et des personnes âgées qui ont des problèmes de santé sous-jacents et qui vivent dans des zones rurales afin de prévenir les maladies graves chez les personnes infectées.

Le gouvernement chinois a annoncé vendredi qu’il lèverait partiellement l’interdiction de voyager en groupe pour les visiteurs étrangers le 6 février.

Les visites de groupe, suspendues depuis près de trois ans, seront disponibles pour les voyageurs d’une vingtaine de pays, dont la Thaïlande et la Russie. Mais le Japon et la Corée du Sud, où la Chine a suspendu les opérations de délivrance de visas, sont exclus.

Laisser un commentaire