Le nombre de cas d’Omicron en Inde s’élève à 5 alors qu’un rapatrié tanzanien teste positif pour la souche virale à Delhi

[ad_1]

New Delhi : Un homme de 37 ans arrivé à Delhi en provenance de Tanzanie a été testé positif pour Omicron, ce qui en fait le premier cas de la nouvelle variante de COVID-19 dans la capitale nationale, ont annoncé dimanche des responsables.

Le patient est actuellement admis à l’hôpital Lok Nayak et présente des symptômes bénins, ont-ils déclaré.

« Douze échantillons ont été envoyés au Centre national de contrôle des maladies. L’un a été trouvé porteur de la variante Omicron. Le patient est un Indien et était revenu de Tanzanie il y a quelques jours », a déclaré un responsable. PTI.

« Les antécédents de voyage du patient sont rassemblés et les contacts recherchés », a-t-il déclaré.

Avec cela, le nombre de cas d’Omicron signalés en Inde a atteint cinq.

Samedi, un homme NRI de 72 ans du Gujarat et un homme de 33 ans du Maharashtra ont été trouvés infectés par la nouvelle souche alors qu’ils venaient respectivement des pays « à risque » du Zimbabwe et d’Afrique du Sud.

Les deux premiers cas du pays de la variante Omicron de COVID-19 ont été signalés jeudi au Karnataka – chez un dépliant sud-africain de 66 ans et un médecin de Bangalore de 46 ans sans antécédents de voyage et les deux hommes complètement vaccinés.

L’homme du NRI était arrivé au Gujarat en provenance du Zimbabwe le 28 novembre et avait été testé positif pour le coronavirus le 2 décembre, après quoi son échantillon a été envoyé pour le séquençage du génome, ont déclaré des responsables. Il a été entièrement vacciné contre COVID, ont-ils déclaré.

Alors que les États resserrent les restrictions pour maintenir la variante Omicron à distance, le Centre leur a conseillé d’entreprendre une surveillance renforcée des voyageurs internationaux et de surveiller également les points chauds COVID émergents.

[ad_2]

Laisser un commentaire