Le Minnesota commence 2023 avec un match parmi les cinq premiers


MINNEAPOLIS – Il s’agit d’un match parmi les cinq premiers lors de la première action de 2023 pour l’équipe de hockey masculin de l’Université du Minnesota alors qu’elle affronte le n ° 4 St. Cloud State dans une série aller-retour les 7 et 8 janvier. La série commence à 18 heures sur la route samedi avant de se terminer dimanche après-midi à 15 heures devant une foule à guichets fermés à l’intérieur de la 3M Arena à Mariucci.

Le match de samedi sera disponible sur CBS Sports Network, tandis que la matinée du dimanche devrait être diffusée sur Bally Sports North. Ce sera une journée spéciale sur le campus dimanche alors que les Gophers honoreront leurs équipes des championnats nationaux 2002 et 2003 lors de cérémonies en jeu. Des billets pour les places debout sont toujours disponibles pour voir le Minnesota et le SCSU le 8 janvier.

SONDAGES ET CLASSEMENTS

Les Gophers restent au premier rang du sondage USA Today/USA Hockey Magazine après être passés du n° 2 en décembre, alors qu’ils restent n° 3 selon le dernier sondage DCU/USCHO.com. Plus important encore, le Minnesota reste au sommet du classement de la Big Ten Conference et du classement PairWise au milieu officiel de la saison avec 30 points et détient une avance de huit points sur la deuxième place de Penn State.

HISTORIQUEMENT DIFFICILE

Lorsque le Maroon and Gold s’est affronté contre l’État du Michigan n ° 11/13 pour commencer décembre, il s’agissait de la septième série où il a affronté une équipe classée dans le top 13 des sondages nationaux et il a relevé ce défi à hauteur d’un 10- 4 enregistrement. La série contre les Huskies qui débutera en 2023 sera la troisième fois que les Gophers affronteront un adversaire classé n ° 5 ou mieux. Depuis que les sondages USCHO ont été introduits il y a 24 ans, cela a été le calendrier des Gophers le plus difficile à ce jour, ayant disputé 14 de leurs 18 premiers matchs contre des équipes très bien classées.

HISTOIRE AVEC LES HUSKIES

Les Gophers possèdent un record de 58-35-12 dans la série de tous les temps contre SCSU datant de 1990 avec une marque de 32-14-5 à domicile, mais ne sont que 19-18-6 sur la route. L’entraîneur Motzko a une fiche de 2-1 contre l’équipe qu’il a entraînée pendant 13 ans après que le Minnesota a partagé une série aller-retour avec les Huskies il y a une saison. Les deux équipes ont gagné sur la route lors de l’action de la mi-octobre où chaque match a été décidé par un but. Samy Walker a marqué deux fois, dont le vainqueur du match en prolongation lors de la finale de la série au Herb Brooks National Hockey Center, tandis que Bryce Brodzinski a ajouté un but et une passe décisive dans la victoire.

SE SENTIR COMME À LA MAISON

Le Minnesota a remporté ses quatre premiers matchs à domicile cette saison et a suivi avec cinq victoires en six affrontements B1G pour clôturer l’année civile alors qu’il excelle sur la glace à domicile à l’intérieur de la 3M Arena à Mariucci. Le Maroon and Gold a surclassé ses adversaires par un ratio de 2-1 (46-23) et a enregistré deux blanchissages sur le chemin d’un dossier de 9-2 en tant qu’équipe à domicile. Vingt joueurs différents ont inscrit au moins un point pour les Gophers au 3M Arena de Mariucci, dont une aide du gardien de but Justin Fermerqui a également une moyenne de buts alloués de 1,48 en 10 matches à domicile.

SUR LA SCÈNE INTERNATIONALE

Le Minnesota a envoyé quatre joueurs actuels et un ancien dans l’équipe junior des États-Unis pour le Championnat mondial junior 2023 de l’IIHF. Les Gophers ont envoyé un représentant à l’événement au cours de 44 des 47 années où il a été joué depuis 1977 et les cinq ont joué à chaque match pour l’équipe américaine en 2023. Logan Cooley et Jimmy Snuggerud ont poursuivi leurs impressionnantes séries de buteurs avec le Minnesota pour mener les Américains aux points avec 14 et 13, respectivement, aidant l’équipe à remporter une médaille de bronze jeudi.

NOTATION À DEUX CHIFFRES

Grâce à l’attaque la plus marquante du pays avec une moyenne de 4,3 buts par match, le Minnesota est la seule équipe de la NCAA avec 11 joueurs qui ont marqué des points à deux chiffres et comprend plusieurs patineurs avec 20 points ou plus. En seulement 20 matchs joués, les Gophers sont menés par Chez Jimmy Snuggerud 27 pointes. Ses compagnons de ligne, Logan Cooley (25) et Matthieu Knies (22), sont juste derrière car le trio est les trois joueurs les plus marquants du Minnesota, tandis que les seniors Jackson La Combe est également à la barre des 20 points. Sept autres joueurs ont rejoint le groupe à deux chiffres en Jaxon Nelson (19), Bryce Brodzinski (17), Maçon Nevers (16), Brock Faber (15), Luc Mittelstadt (13), Rhett Pitlick (13) et Mike Koster (11).

LES GENS VEULENT VOIR LES GOPHERS

Au cours de leur road trip de mi-saison de six matchs, les fans sont venus voir les Gophers de grande puissance au rythme d’une vente à guichets fermés dans toutes les arènes de plusieurs États. Toujours le soir du Nouvel An, bien qu’il s’agisse d’un match d’exhibition à l’État de Bemidji, une foule à guichets fermés est sortie pour regarder les ennemis de l’État. Le Minnesota a enregistré deux ventes à guichets fermés au 3M Arena de Mariucci cette saison, toutes deux lors de sa série contre le Dakota du Nord et ont la deuxième plus grande fréquentation de toutes les équipes de hockey universitaire cette année, avec une moyenne de près de 8 400 clients par match. Ce nombre représente une augmentation de plus de 12% par rapport à il y a une saison.

TRIO D’ÉLITE DE LA NATION

L’un des meilleurs trios du hockey collégial, le trio de Logan Cooley, Matthieu Knies et Jimmy Snuggerud, a combiné pour 22 points au cours de la séquence de quatre victoires consécutives du Minnesota. Totalisant 74 points pour l’année, toute la ligne a été tenue hors de la feuille de match en seulement deux matchs joués cette saison. Ils sont trois des quatre meilleurs buteurs du B1G et se classent tous dans le top 20 national pour le total des points, avec une moyenne de plus d’un point par match.

NOTATION DES VÉTÉRANS

Le Minnesota s’est appuyé sur sa lignée vétéran de seniors Bryce Brodzinski et Jaxon Nelson avec junior Maçon Nevers pour fournir une notation critique toute l’année. Le groupe a totalisé 52 points, dont sept buts en avantage numérique et six matchs gagnants, et a affiché au moins un point dans les 20 matchs. Nelson et Nevers ont tous deux déjà établi des sommets en carrière en termes de buts, de passes décisives et de points en seulement 20 matchs de la campagne 2022-23, tandis que Brodzinski se rapproche de sa deuxième saison consécutive avec des buts à deux chiffres. La ligne a été tenue sans but en seulement quatre sorties cette année et une seule fois en B1G (le 17 novembre au Michigan).

ÉVITER LES PROBLÈMES

Les Gophers ont joué des périodes à deux chiffres entre le sifflement d’un penalty du 25 novembre au 9 décembre, car il n’y a pas eu une seule infraction signalée au cours de la série de deux matchs contre les Spartans. Le Minnesota est la deuxième équipe la moins pénalisée de la NCAA avec une moyenne de 7,0 minutes de pénalité par match.

D’APPROVISIONNEMENT LOCAL

Portant le surnom de l’État du hockey, le Minnesota est connu pour sa longue histoire de joueurs qui commencent à patiner sur les calottes glaciaires locales et les étangs d’arrière-cour. Cela a alimenté un vivier de talents dans les collèges du pays, surtout à l’Université du Minnesota. La liste des Gophers comprend une collection de 26 étudiants-athlètes, dont 20 sont nés et ont grandi dans les frontières de l’État. Encore plus impressionnant est le fait que 16 des Minnesotans de l’équipe viennent de moins de 40 miles du campus.

QUAND TU APPELLES MON NOM

Quatorze des 26 joueurs alignés du Minnesota ont entendu leur nom lors du repêchage de la LNH, dont six font partie de la classe des étudiants de première année de cette année. Les Gophers ont eu le plus grand nombre de sélections au repêchage de tous les temps (227) par n’importe quel programme de hockey masculin de la NCAA après en avoir ajouté quatre en juillet 2022. Au moins un Gopher a été repêché dans 48 des 49 derniers repêchages de la LNH depuis 1974, avec 2001 étant la seule exception. Seul Harvard a plus de choix de repêchage (15) sur sa liste NCAA pour la saison 2022-23.

Laisser un commentaire