Le Japon lancera un programme de subventions aux voyages intérieurs le 11 octobre


Le Japon lancera un nouveau programme de subventions pour stimuler le tourisme intérieur le 11 octobre, le jour même où il prévoit de supprimer son plafond quotidien pour les arrivées à l’étranger dans le cadre de l’assouplissement des mesures de contrôle aux frontières du COVID-19.

Le « National Travel Discount », que le Premier ministre Fumio Kishida a annoncé jeudi à New York, remplacera le programme de subventions « Go To Travel » et étendra des programmes similaires existants au niveau préfectoral.

Le programme devrait fournir l’équivalent de jusqu’à 11 000 yens (77 dollars) en réductions et coupons par voyageur et par jour, pouvant être utilisés pour les repas, les achats et les frais d’hébergement.

Le gouvernement prévoit d’annoncer les détails du programme dès lundi, mais il a émis des doutes quant à sa capacité à stimuler les économies régionales.

Des touristes portant des masques faciaux marchent dans une rue menant au sanctuaire d’Ise Jingu à Ise, préfecture de Mie, le 18 janvier 2022. (Kyodo)

Avec le début du programme dans moins de trois semaines, l’annonce a également laissé peu de temps aux entreprises et aux installations touristiques pour se préparer, et a semé la confusion quant à savoir si le programme peut être appliqué aux nouvelles réservations d’hébergement.

Dans le cadre d’un système où le gouvernement national subventionne les coûts supportés par les autorités préfectorales pour mettre en œuvre de tels programmes, les 47 préfectures seront autorisées à suspendre le programme en fonction de la situation d’infection dans leur juridiction.

Les gouvernements préfectoraux auront également le pouvoir de déterminer la période d’exécution du programme ou même de le mettre en œuvre, ce qui entraînera la possibilité qu’il ne soit pas lancé simultanément dans tout le pays.

Le programme devait être introduit en juillet mais a été reporté au milieu de la septième vague d’infections à coronavirus du pays.

La nouvelle date a été fixée maintenant que les cas diminuent, dans l’espoir d’une demande accrue de voyages intérieurs en automne et en hiver.

Alors que l’industrie du voyage a salué cette décision, un opérateur a déclaré que la mise en œuvre du programme était « compliquée et prend du temps ».

Les petites entreprises auront du mal à suivre la procédure, a déclaré l’opérateur touristique.

Cette décision est intervenue alors que Kishida a également déclaré que le gouvernement prévoyait d’abolir son plafond sur les arrivées quotidiennes le 11 octobre, actuellement fixé à 50 000, ainsi que de reprendre les arrivées individuelles sans visa dans le pays.

« Le Japon a prospéré grâce à la libre circulation des personnes, des biens et de l’argent en provenance et à destination du reste du monde », a déclaré Kishida lors d’une conférence de presse à New York en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies.


Couverture connexe :

Le Japon supprimera le plafond d’entrée quotidien le 11 octobre





Laisser un commentaire