Le HMS Montrose capture 2,2 millions de dollars d’héroïne




buste d'héroïne hms montrose
L’équipage du bateau du HMS Montrose s’approche du boutre suspect (Royal Navy)

Publié le 13 mai 2022 12:58 par

L’exécutif maritime







La Royal Navy a porté son quatrième coup aux trafiquants de drogue au Moyen-Orient en autant de mois que le HMS Montrose saisi 2,2 $. millions d’héroïne.


La frégate a bondi sur un boutre tout en effectuant un balayage du golfe d’Oman. Après qu’une équipe de Royal Marines ait sécurisé le navire suspect, les marins ont fouillé l’engin de la proue à la poupe au cours d’une opération de neuf heures. Ils ont découvert de nombreux sacs cachés à bord – des sacs dont les tests ont montré qu’ils contenaient de l’héroïne. La saisie s’est élevée à 90 kilos, d’une valeur de 2,2 millions de dollars dans les rues du Royaume-Uni.


Cela apporte Montrose’s transportent depuis la mi-janvier près de 120 millions de dollars de stupéfiants illégaux, dont de l’héroïne, du cannabis et des méthamphétamines. Et cela signifie que plus de 18 tonnes de drogue ont été retirées des rues du Royaume-Uni – ou d’autres pays – depuis qu’elle a commencé à opérer au Moyen-Orient en janvier 2019.



Avec l’aimable autorisation de la Marine royale


« La Royal Navy, leader mondial, démontre sa valeur, en privant dans ce cas les criminels d’une source de revenus et en empêchant la drogue de nos rues », a déclaré James Heappey, ministre des Forces armées. « Nos marins opèrent côte à côte avec des alliés et des amis, défendant le système international fondé sur des règles et promouvant la sécurité mondiale. »


Montrose travaillait avec la Force opérationnelle combinée 150 dirigée par les Pakistanais – l’un des quatre groupes navals répartis sur plus de trois millions de carrés d’océan, de la mer Rouge à la côte ouest du sous-continent indien. Le groupe de travail se consacre à maintenir les voies maritimes ouvertes et à étrangler les activités illégales en haute mer. Ils opèrent sous la bannière des Forces maritimes combinées basées à Bahreïn, une coalition de plus de 30 nations engagées pour la sûreté et la sécurité au Moyen-Orient.


« Je suis très fier de l’équipage de mon navire pour ses efforts visant à perturber le commerce mondial de la drogue et à prévenir cette activité illicite en mer », a déclaré Montrose’s Commandant Commandant Paul Irving. « Cela nécessite que toute mon équipe travaille ensemble dans ce type d’opération, et encore une fois, ils ont tenu leurs promesses. »


Cet article apparaît avec l’aimable autorisation de Nouvelles de la Marine royale.



Les opinions exprimées ici sont celles de l’auteur et pas nécessairement celles de The Maritime Executive.



Laisser un commentaire