Le gouvernement marocain étudie une liaison par bateau avec Portimão cet été


Le gouvernement du Maroc étudie cet été l’extension des lignes maritimes, qui comprend la connexion entre Portimão et Tanger.

Cette nouvelle ligne entre le port de Portimão, dans le district de Faro, et le port marocain de Tanger, pourrait rejoindre les liaisons déjà approuvées avec les ports de Marseille, en France, et de Gênes, en Italie.

Existe aussi la ligne entre Sète, en France, et Nador, au nord-est du Maroc, mais pour le moment, l’inclusion de lignes en provenance des ports espagnols n’est pas envisagée, rapporte l’agence EFE.

Le 6 juin, le gouvernement marocain a annulé l’opération Paso del Estrecho (OPE) en excluant les ports espagnols d’Algésiras, Tarifa, Motril, Malaga, Almeria et Ceita des routes maritimes cet été.

Cette décision a provoqué un malaise, notamment à Cadix, dans le sud de l’Espagne, où se concentre chaque année le plus grand nombre de voyageurs.

Afin de réduire au maximum les coûts de ces voyages en bateau, le Gouvernement a imposé aux compagnies des « prix de référence » de 995 euros pour une famille de quatre personnes, aller-retour, pour les trajets longue distance, et de 450 euros pour la moyenne distance. voyager.

L’objectif est de transporter 48 000 personnes et 15 000 véhicules par semaine par bateau, et un total de 650 000 personnes et 180 000 véhicules, un cinquième du nombre enregistré en une année normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *