Le festival PuSh 2023 promet 18 jours d’arts métissés dynamiques


L’artiste Émilie Monnet renoue avec les racines anishinaabe dans un monologue trilingue.

Contenu de l’article

Festival international des arts du spectacle PuSh 2023 — Okinum

Publicité 2

Contenu de l’article

Lorsque: 2, 3 fév., 19h30 ; 2-5 février, en ligne

Contenu de l’article

: Théâtre Anvil, 777, rue Columbia, New Westminster

Billets/infos: pushfestival.ca

Tomber, voler, ne pas arriver à temps à une conférence ou à un test. Ces sujets résolument banals sont bien documentés par chercheurs du sommeil intéressé par les rêves récurrents. Mais ce qui se joue plus profondément dans notre psychisme a longtemps été une source d’inspiration pour les artistes à travers les âges.

Dans son œuvre primée Okinum, l’artiste multidisciplinaire et dramaturge canadienne Émilie Monnet entre dans un rêve récurrent de renouer avec son ascendance et sa langue anishinaabe et délivre un message stimulant d’identité et de découverte de soi.

En langue anishinaabemowin, okinum signifie barrage. Interprétant son rêve récurrent d’un castor géant qui lui donne des mots magiques à dire, Monnet brise les murs culturels pour trouver des vérités personnelles dans un conte relaté en anishinaabowim, en anglais et en français. Le voyage multimédia déchiffrant le sens des mots comprend une partition en direct du concepteur sonore Jackie Gallant incorporant les sons des castors, ainsi que d’autres voix avec un éclairage et des visuels immersifs.

Publicité 3

Contenu de l’article

Okinum a été nominé pour un Prix du Gouverneur général en langue française 2021.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Publicité 4

Contenu de l’article

Maintenant le Productions Onishka spectacle vient au PuSh International Performing Arts Festival 2023 présenté avec Théâtre d’enclume, Théâtre Touchstone, AnAku et KVS Production. Il est également disponible en formulaire de livre.

« Le rêve est venu d’abord, puis le spectacle et le livre a été publié un an plus tard en français », a déclaré Monnet. « Mon écriture est très directement influencée par le son et l’utilisation du son et de la vidéo dans le spectacle est une expérience très différente de la lecture. La nature immersive de celui-ci était plus importante que même les mots au début parce que je suis tellement intéressé par la coexistence du son et de la respiration et comment le corps est engagé psychiquement de différentes manières par différentes langues et ce que cela signifie.

Plus précisément, la traduction anglaise d’Okinum était plus courte de 10 pages que l’original, ce qui reflète les différences d’observation et de vision du monde de la communication des différentes cultures. Monnet était fascinée par ce qu’elle découvrait sous la forme de son travail alors qu’elle passait d’une langue à l’autre dans la performance.

Publicité 5

Contenu de l’article

« Les langues autochtones sont très basées sur l’image et l’action, donc vous voyez vraiment les images au fur et à mesure que vous en discutez », a-t-elle déclaré. « Alors que j’entre dans le monde du rêve et de l’invisible, je trouve que je me connecte beaucoup mieux avec ce royaume en Anishinaabemowim. Il enrichit les images parce qu’il a les mots pour les décrire.

La première langue du grand-père de Monnet était l’anishinaabemowim, mais elle ne lui a pas été transmise en grandissant. Sa langue maternelle était le français et elle était ancrée dans cette culture. Sa pratique artistique a souvent été consacrée à collaborer ou à parler avec des aînés pour renforcer ses liens autochtones. Sa mère est anglophone, ayant grandi dans des réserves, et son père est français de Bretagne. Ainsi, toutes les langues d’Okinum définissent également qui est son créateur.

Publicité 6

Contenu de l’article

« J’ai commencé à écrire dans les deux sens en français et en anglais parce que j’ai été financé par deux associations différentes de dramaturges à Montréal, puis par une compagnie de théâtre autochtone à Toronto », a déclaré Monnet. « Il était donc très logique de conserver ces deux langues et cultures ainsi que l’anishinaabe dans l’œuvre finale. Ça a toujours été une question de savoir où je me situe dans ces identités.

Alors qu’elle terminait la pièce, on lui a diagnostiqué un cancer de la gorge. Cela signifiait que le barrage de castors est devenu une belle métaphore pour toutes les femmes de sa famille dont les voix étaient bloquées ou niées et comment débloquer ces barrières pour permettre à la vérité émotionnelle et spirituelle de circuler. Maintenant en pleine convalescence, Monnet dit qu’Okinum est devenu une rampe de lancement pour les travaux futurs.

Publicité 7

Contenu de l’article

Sa première pièce, elle a acquis une renommée internationale et sera tournée à Guyane Française et jouer aux peuples autochtones le long de la rivière Marigny dans ce département français d’outre-mer. Une nouvelle collaboration avec un artiste autochtone en Amazonie est en cours de développement pour une première en 2023.


Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Publicité 8

Contenu de l’article

5 spectacles à voir au PuSh International Performing Arts Festival 2023

Lorsque: 19 janv. – 5 fév., plusieurs fois

: Divers lieux et en ligne

Billets/infos: pushfestival.ca

Avec son large éventail de performances, le PuSh Festival peut sembler intimidant lorsqu’il s’agit de sélectionner les spectacles auxquels assister. Heureusement, les PuSh Pass offrent la possibilité de voir des spectacles à des tarifs réduits et permettent de mélanger et assortir les sélections. Ceux qui ne ressentent pas l’ambiance d’être dans une salle pleine peuvent envisager le pass numérique qui donne accès à cinq des spectacles numériques de l’événement 2023.

Remarque : Il existe des dates spécifiques pour les représentations avec laissez-passer numérique, ce qui constitue une excellente option pour ceux dont les horaires ne permettent pas la présence en personne. Consultez l’horaire complet sur le site Web du PuSh Festival.

Publicité 9

Contenu de l’article

Voici cinq spectacles à voir.


Joby Burgess est un percussionniste qui présente son nouvel album A Percussionist's Songbook à l'Orpheum Annex.
Joby Burgess est un percussionniste qui présente son nouvel album A Percussionist’s Songbook à l’Orpheum Annex. Photo de Nick White Photo : Nick White /jpg

Recueil de chansons d’un percussionniste

Lorsque: 25, 26 janv.

: Annexe Orpheum

Première canadienne : Un album de « chansons sans paroles », c’est ainsi que le percussionniste Burgess explique sa dernière parution. Incorporant des inspirations des contes folkloriques arabes à la prose de Michael Ondaatje, il emmène la foule dans une tournée sonore.


AfterNow Mirkafleuger est une exposition mêlant politique militante, opéra contemporain et système stéréo géant.  Co-présenté avec le Black Arts Centre au Roundhouse Exhibition Hall.
AfterNow Mirkafleuger est une exposition mêlant politique militante, opéra contemporain et système stéréo géant. Co-présenté avec le Black Arts Centre au Roundhouse Exhibition Hall. Photo de Mirka Pfl?ger Photo : Nora Chip /jpg

Après maintenant

Lorsque: 28 janvier – 5 février

Où: Salle d’exposition de la rotonde, 181 Roundhouse Mews

Venant de la performeuse zimbabwéenne/américaine Nora Chipaumire, cette installation sonore et visuelle relie la spiritualité africaine et l’art contemporain pour faire une déclaration en plein essor sur la résistance et la récupération.


Les cri des méduses d'Alan Lake Factori(e) est un spectacle de danse inspiré du célèbre tableau Le Radeau de la Méduse.
Les cri des méduses d’Alan Lake Factori(e) est un spectacle de danse inspiré du célèbre tableau Le Radeau de la Méduse. Photo par Alan Lake Factori(e) /jpg

Le Cri des Méduses

Lorsque: 27, 28 janv. ; Du 27 au 30 janvier, en ligne

: Théâtre de Vancouver

Première dans l’Ouest canadien : S’inspirant du célèbre tableau de l’artiste Théodore Géricault, Le Radeau de la Méduse, transpose des éléments sur scène. Le chorégraphe canadien Alan Lake mélange de la musique ambiante, des scènes et des tons changeants avec un nonnet de danseurs interprétant.

Publicité 10

Contenu de l’article


Marica Marioni de Lontano exécute des exploits de cirque.
Marica Marioni de Lontano exécute des exploits de cirque. jpg

Lontano + Instantané

Lorsque: 26 – 28 janv. ; Du 26 au 29 janvier en ligne

: Centre de danse Banque Scotia, 677 Davie

Utilisant la roue Cyr, un anneau de métal lesté conçu pour un mouvement continu, les acrobates de ce spectacle démontrent l’interface dynamique et physique entre l’homme et l’objet. Il s’agit d’une excellente présentation pour tous les âges pour tous ceux qui ont un goût pour les arts du cirque contemporains.


Ivo Dimchev est un crooner de camp unique qui apparaît dans Selfie Concert.
Ivo Dimchev est un crooner de camp unique qui apparaît dans Selfie Concert. jpg

Concert de selfies

Lorsque: 2, 3 février

: À gauche de Main, 211 Keefer St.

Le crooner de cabaret bulgare et perturbateur de merde de camp Ivo Dimchev offre au public une performance sans scène, sans hiérarchie et, eh bien, sans spectacle. Jusqu’à ce que les gens prennent des selfies avec lui, quand les chansonnettes synth pop commencent à couler. Déconstruire les performances contemporaines en se demandant « qui est au centre du spectacle ?


sderdeyn@postmedia.com

twitter.com/stuartderdeyn

Publicité 1

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion animé mais civil et encourage tous les lecteurs à partager leurs points de vue sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail. Vous recevrez désormais un e-mail si vous recevez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou si un utilisateur vous suivez des commentaires. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.



Laisser un commentaire