Le DOT philippin garantit la conformité des hôtels et des complexes accrédités aux nouvelles directives du système de niveau d’alerte de l’IATF

https://www.traveldailynews.asia/the-philippines-dot-ensures-compliance-of-accredited-hotels

Le nouveau système de niveau d’alerte, qui vise à remplacer la classification de quarantaine communautaire existante, comportera cinq niveaux d’alerte.

Les Département philippin du tourisme (DOT) exprime sa confiance que les établissements d’hébergement agréés ou les AE se conforment pleinement aux nouvelles directives émises par le Groupe de travail interinstitutions pour la gestion des maladies infectieuses émergentes (IATF-EID).

Dans l’avis numéro 13 du DOT, les hôtels et les centres de villégiature ont été informés des directives opérationnelles sur les activités liées au tourisme pour la mise en œuvre pilote du système de niveaux d’alerte pour la réponse à Covid-19 dans la région de la capitale nationale (RCN). Le DOT continuera de surveiller la conformité des AE accrédités pour assurer la sécurité et la protection des travailleurs et des invités du tourisme.

« Les voyageurs veulent un niveau de sécurité plus élevé lorsqu’ils visitent nos destinations et découvrent ses commodités. Nous sommes convaincus que nos hôtels et centres de villégiature accrédités par le DOT se conformeront aux directives opérationnelles nouvellement publiées dans le cadre du système de niveaux d’alerte pour assurer la sécurité de tous. » dit Puyat.

« Alors que les nouvelles directives permettent au tourisme de reprendre dans une certaine mesure, les normes sanitaires minimales et les mesures de distanciation physique doivent toujours être strictement respectées », elle a ajouté.

Le nouveau Système de niveau d’alerte, qui vise à remplacer l’actuelle classification communautaire de la quarantaine, comportera cinq niveaux d’alerte, cinq étant le plus strict et un le plus clément.

L’exécution pilote du programme expérimental place l’ensemble de la RCN au niveau d’alerte 4 du 16 au 30 septembre 2021. Sous ce statut, les voyages d’agrément intrazonaux et interzonaux seront autorisés pour toutes les personnes, à l’exception de celles qui ont moins de 18 ans et plus. 65 ans, enceinte ou présentant des immunodéficiences, des comorbidités et d’autres risques pour la santé.

Les attractions touristiques en plein air telles que les parcs, les places, les jardins publics et les points de vue ou belvédères panoramiques sont autorisées à fonctionner à 30% de leur capacité.

Les services de restauration à l’intérieur ne seront autorisés que pour les personnes entièrement vaccinées et à un maximum de 10 pour cent du nombre de places assises, tandis que les services de restauration en plein air ou en plein air peuvent être proposés jusqu’à 30 pour cent de la capacité de l’établissement, quel que soit le client. statut vaccinal.

Les salons de coiffure intérieurs, les salons et les spas à ongles à l’intérieur des établissements d’hébergement ne sont autorisés à accueillir que ceux qui ont déjà reçu leurs injections COVID-19 à une capacité similaire de 10 pour cent, tandis que les services extérieurs pour les mêmes seront autorisés à fonctionner à un maximum de 30 pour cent de leur capacité indépendamment du statut vaccinal.

Pendant ce temps, les opérations des AE qui ont obtenu le certificat d’autorisation d’exploitation en tant que séjour (CAOS) ; lieux intérieurs et extérieurs pour réunions, incentives, conférences, événements (MICE) ; lieux pour événements sociaux, y compris fêtes, mariages; et les parcs d’attractions et à thème resteront interdits sous le niveau d’alerte 4.

Le chef du tourisme a clarifié alors que le niveau d’alerte autorise les déplacements intrazonaux et interzonaux pour certains résidents de la RCN, seules les escales pour manger et autres nécessités personnelles, mais pas les voyages secondaires vers d’autres destinations touristiques sont autorisées.

« Nous exhortons également le public à suivre les nouvelles directives mises en œuvre par nos hôtels et complexes accrédités pour leur propre sécurité et protection », Puyat conclut.





Source link

Laisser un commentaire