Le directeur de la société plaide coupable de blanchiment d’argent impliquant près de 300 000 RM


KOTA TINGGI (22 septembre): Un directeur d’une agence de voyages a plaidé coupable devant le tribunal de session ici jeudi (22 septembre) à quatre chefs d’accusation de blanchiment d’argent d’un montant de 295 550 RM.

Le juge Norsiah Ujang a fixé le 28 septembre pour entendre les faits de l’affaire avant de prononcer la peine contre Mohd Nizam Noh, 49 ans, directeur de Massnizam Group Travel & Tours Sdn Bhd.

Elle a fixé la caution à 40 000 RM avec une caution et a également ordonné à Mohd Nizam de remettre son passeport au tribunal.

Sur deux des chefs d’accusation, il aurait transféré 234 100 RM, supposés être le produit d’activités illégales, dans deux transactions du compte bancaire de Massnizam Group Travel & Tours vers son compte personnel.

Pour la troisième accusation, Mohd Nizam aurait transféré 17 450 RM, qui seraient le produit d’activités illégales, du compte bancaire de Tetuan Massnizam, dont il est également administrateur, sur le compte interdit de Massnizam Group Travel & Tours.

Sur le quatrième chef d’accusation, il a été accusé d’avoir transféré 44 000 RM, également considérés comme le produit d’activités illégales, du compte bancaire de Massnizam Group Travel & Tours vers un compte bancaire de sa deuxième épouse, Massuzah Zakaria, 47 ans.

Mohd Nizam, qui a sept enfants, a été accusé d’avoir commis les infractions dans les succursales de Maybank Islamic Bhd à Sungai Rengit, Pengerang et Kota Tinggi, ainsi qu’à la succursale de Kota Tinggi Bank Islam Malaysia Bhd ici entre le 17 mars 2019 et 13 novembre 2019.

Les accusations ont été portées en vertu de l’article 4(1)(b) de la loi de 2001 sur la lutte contre le blanchiment d’argent, le financement du terrorisme et les produits d’activités illégales, qui prévoit une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 15 ans et une amende d’au moins cinq fois le montant des produits d’activités illégales, ou 5 millions de RM, selon le montant le plus élevé, en cas de condamnation.

Le procureur général adjoint Norazihah Asmuni a poursuivi, tandis que Mohd Nizam n’était pas représenté.



Laisser un commentaire