Le couple royal belge visite Sounion et déroule son voyage en Grèce — Greek City Times

[ad_1]

Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique ont visité mardi les sites archéologiques de Sounion et Thorikos en Attique et ont été accueillis par la ministre grecque de la Culture et des Sports, Lina Mendoni, récemment rentrée d’Australie.

Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique ont visité les sites archéologiques de Sounion et Thorikos le 3 mai.

Le couple royal a également assisté à deux événements, l’un sur les technologies virtuelles utilisées par les musées et l’autre sur l’utilisation des technologies de pointe dans la préservation du patrimoine culturel.

Lors de ce dernier événement, ils ont été informés, entre autres, par des chercheurs de l’Ecole belge d’Athènes (EBSA) sur les découvertes et les recherches archéologiques.

La famille royale belge est en visite officielle en Grèce du 2 au 4 mai, à l’invitation de la présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou.

La tournée grecque a débuté avec la royauté belge accueillie par le président et le premier ministre grecs alors que le voyage vise à améliorer les liens entre les deux nations.

Sakellaropoulou et le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis ont accueilli les monarques au palais présidentiel d’Athènes où il y avait un dîner d’État.

La famille royale a observé les troupes lors de la cérémonie de dépôt de gerbes sur la tombe du soldat inconnu.

Le président grec a décerné au roi Philippe et à la reine Mathilde la décoration honorifique de l’Ordre du Rédempteur.

Cette médaille est traditionnellement décernée aux citoyens grecs qui ont préservé les intérêts de la Grèce pendant un conflit ou ont accompli des services sociaux exceptionnels en Grèce ou à l’étranger.

La médaille peut également être décernée à des personnalités distinguées qui ne sont pas citoyens grecs, comme les monarques belges.

Les membres de la famille royale n’étaient pas les seuls à recevoir des médailles puisque le président Sakellaropoulou a reçu la plus haute distinction belge du Grand Cordon de l’Ordre de Léopold, décernée aux chefs d’État et à d’autres personnalités.

Le partenaire du président, Pavlos Kotsonis, a reçu la Grand-Croix de l’Ordre de la Couronne, la deuxième plus haute décoration de Belgique, avant que les deux couples n’aient eu une réunion privée.

Le Premier ministre grec a reçu les monarques avant le roi et le Premier ministre a eu une réunion avec la délégation ministérielle belge qui s’est déroulée sans la présence des épouses du roi et du Premier ministre.

Au cours du voyage, la Reine Mathilde a rendu visite à l’organisation de protection de l’enfance « Le Sourire de l’Enfant » où la Reine a rencontré les enfants et reçu des dessins d’eux.

L’organisation Child Focus en Belgique, dont la reine est présidente d’honneur, travaille avec le groupe en Grèce qui œuvre pour la protection des enfants réfugiés.

La famille royale a publié des informations sur le voyage sur Instagram et a déclaré que The Smile of the Child avait « quatre principaux domaines d’intervention : les soins de santé infantile, la lutte contre la pauvreté des enfants, la protection des enfants contre la violence et la localisation des enfants disparus ».

Pendant ce temps, le roi a été accueilli par le maire d’Athènes Kostas Bakoyannis qui a fait une présentation sur les enjeux auxquels est confrontée la capitale et a décerné à Philippe une médaille d’or de la ville.

Lors de leur visite à Athènes, le couple royal a commenté la beauté de la ville après leur deuxième journée consacrée aux collaborations archéologiques entre les deux nations.

Cette visite d’État est le deuxième voyage officiel de la Belgique en Grèce, le premier ayant eu lieu en 2001 et la dernière visite d’État belge a eu lieu au Luxembourg à l’automne 2019.

LIRE LA SUITE : Inconvénient incroyable sur le vol Wizz Air de Londres à Athènes – Leur voyage a duré 8 heures !



[ad_2]

Laisser un commentaire