Le Conseil sud-africain du Rooibos verse 12,2 millions de rands aux Khoi et aux San



Un accord entre le Conseil sud-africain du Rooibos (SARC) et les communautés Khoi et San, signé il y a près de trois ans, a finalement abouti.

LIRE LA SUITE : Rooibos : du semis à la tasse de thé
Rooïbos

Le SARC a versé 12,2 millions de rands à ces communautés, dont elles reçoivent les connaissances traditionnelles sur le rooibos et son utilisation commerciale.

Bien que l’accord ait été signé en 2019, des discussions sont en cours depuis 2014, date à laquelle les communautés Khoi et San ont été reconnues par le gouvernement comme les détenteurs légitimes des connaissances traditionnelles du rooibos.

L’accord implique un prélèvement de partage des bénéfices de 1,5%, versé annuellement à une fiducie. Les fonds sont destinés à élever les deux communautés, qui les utiliseront à leur discrétion, pour réduire la pauvreté et accroître la sécurité alimentaire, la conservation de la biodiversité et le développement social.

Parmi les autres avantages, citons les possibilités d’emploi et le soutien à environ 160 petites exploitations du Cap occidental et du Cap septentrional.

Image:

A LIRE AUSSI

Visitez une ferme de Rooibos dans le Cederberg pour voir comment cet aliment de base est récolté

levure-primaire – 1004431
tcat – Actualités du voyage
tcat_slug – nouvelles-de-voyage
tcat2 – Actualités du voyage
tcat2_slug – nouvelles-de-voyage
tcat_final –

Laisser un commentaire