Le Brésil interdit le débarquement d’équipages internationaux dans ses ports


La restriction est entrée en vigueur le 28 mai par une ordonnance qui a modifié les règles en vigueur depuis le 14 mai qui limitaient l’entrée d’autres étrangers.

Le gouvernement a déclaré que le changement répondait à la demande de l’Agence nationale de surveillance sanitaire (Anvisa), qui avait suggéré l’adoption d’une quarantaine pour les travailleurs maritimes en provenance de pays où circulent de nouvelles variantes de Covid-19.

La décision du Brésil est la dernière d’une série de restrictions accrues imposées par divers pays du monde à l’embarquement de marins internationaux, ce qui aggrave à nouveau la situation de crise du changement d’équipage.

L’indicateur de changement d’équipage de la déclaration de juin Neptune, basé sur les données de 10 principaux gestionnaires de navires, a montré que 7,4 % des membres d’équipage à bord avaient dépassé l’expiration de leur contrat en mai, contre 5,8 % le mois précédent, soit une augmentation relative de 24,1 %.

Le Brésil a le deuxième plus grand nombre de morts de Covid au monde après les États-Unis, et le troisième plus grand nombre de cas, avec plus de 16,5 millions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *