Le Brésil déploie l’armée et la marine à la recherche d’un journaliste britannique

[ad_1]

HISTOIRE : Les autorités ont dépêché des équipes de recherche dans des bateaux et des hélicoptères dans la région, avec le soutien de la police fédérale et de l’État.

Pendant ce temps, la police brésilienne a ouvert une enquête criminelle et interrogé au moins quatre témoins qui seraient parmi les derniers à avoir vu le pigiste Phillips et son compagnon Pereira, un ancien haut fonctionnaire de l’agence fédérale indigène Funai.

Pereira et Phillips, qui ont écrit pour le Guardian, le Washington Post et d’autres, ont disparu dimanche lors d’un voyage de reportage dans la vallée de Javari.

La vaste région, qui borde le Pérou et abrite le plus grand nombre d’indigènes isolés au monde, est menacée par des mineurs illégaux, des bûcherons, des chasseurs et des gangs de coca qui fabriquent la matière première de la cocaïne.

[ad_2]

Laisser un commentaire