L’arrivée des équipes sud-africaines porte un coup au cœur du rugby européen | sport


Ja 27e finale de la Champions Cup d’hier a marqué la fin d’une époque. Depuis ses origines, quand Toulouse a battu Cardiff en 1996, c’est un tournoi qui reconnaît les vainqueurs comme champions d’Europe. Pas plus longtemps.

L’EPCR, l’organisateur du concours, a vraiment besoin de changer de nom. L’European Professional Club Rugby n’a pas l’influence mondiale requise pour la saison prochaine. Le tournoi regroupe des concurrents de trois ligues : la française, l’anglaise et l’United Rugby Championship (URC). Ce dernier, autrefois le plus petit des trois, à prédominance celtique avec une touche de couleur italienne, est devenu une autre bête avec l’arrivée des équipes sud-africaines.

L’impact sur la concurrence européenne était inévitable. Pendant que les autres nations abandonnaient pour les URC

Laisser un commentaire