L’armée indienne remet un adolescent disparu d’Arunachal à sa famille | Dernières nouvelles Inde


Taron, originaire du village de Zido dans le district d’Upper Siang de l’Arunachal Pradesh, a disparu près du LAC le 18 janvier.

Près de deux semaines après sa disparition à la frontière entre l’Inde et la Chine, Miram Taron, un adolescent de 17 ans de l’Arunachal Pradesh, a retrouvé sa famille lundi.

L’adolescent, qui a été remis à l’armée indienne par l’Armée de libération du peuple (APL) de Chine le 27 janvier, a rencontré ses parents lors d’un événement organisé à Tuting, dans le district d’Upper Siang, dans l’Arunachal Pradesh.


« L’armée indienne a remis Miram Taron, un garçon de 17 ans ramené plus tôt en Inde de la garde chinoise de l’APL, à ses parents à Tuting, Arunachal Pradesh le 31 janvier. Il a été accueilli avec émotion et enthousiasme par les parents et les habitants  » a mentionné un tweet de Spear Corps of Indian Army.

Taron, originaire du village de Zido dans le district d’Upper Siang de l’Arunachal Pradesh, a disparu près du LAC le 18 janvier.

Au départ, l’adolescent aurait été enlevé par l’APL alors que lui et un ami étaient partis en voyage de chasse. Un tweet du député du BJP d’Arunachal-Est, Tapir Gao, alléguant que Taron a été enlevé à l’intérieur du territoire indien, a donné lieu à ces théories.


Mais l’armée indienne a précisé le 27 janvier, le jour où il a été remis par l’APL, que ce n’était pas le cas et qu’il s’était « égaré par inadvertance et avait disparu ».




Laisser un commentaire