L’application de livraison de nourriture Efood fait face à une réaction des clients contre les droits des travailleurs


La décision d’une plate-forme grecque de distribution de livraisons en ligne d’envoyer un message à certains de ses livreurs pour les informer qu’ils devraient devenir indépendants pour poursuivre leur relation avec l’entreprise a entraîné une réaction brutale des clients sur les réseaux sociaux vendredi.

En utilisant les hashtags tels que #cancel_efood, les gens se sont tournés vers les médias sociaux pour dire qu’ils avaient désinstallé l’application Efood de leurs appareils et qu’ils n’utiliseraient plus le service pour protester contre l’approche de l’entreprise en matière de droits du travail.

Dans un message adressé jeudi à 115 de ses distributeurs sous contrat de trois mois, Efood les a informés que leur relation avec l’entreprise ne serait pas renouvelée à moins qu’ils ne deviennent indépendants.
Le message, dont une copie a circulé sur les réseaux sociaux, disait que « dans le contexte de l’augmentation de la productivité de la [company’s] flotte et sa stratégie plus large », il a demandé aux 115 travailleurs contractuels de devenir indépendants.

De nombreux utilisateurs de l’application n’étaient pas satisfaits.

« Veuillez amplifier les informations sur la lutte des travailleurs de la livraison-distribution pour conserver les droits fondamentaux tels que la sécurité sociale, les contrats de travail, un salaire décent et la sécurité au travail. Ce sont des travailleurs essentiels et méritent bien mieux », a déclaré un utilisateur mécontent.

L'application de livraison de nourriture Efood fait face à une réaction des clients contre les droits des travailleurs 2

Un syndicat représentant les travailleurs de l’hôtellerie, du tourisme et de l’alimentation a accusé l’entreprise de « chantage ».

Efood a par la suite publié un communiqué regrettant la « formulation incorrecte » du message envoyé aux 115 livreurs.
« Il n’y avait aucune intention de créer un climat d’insécurité parmi les distributeurs, mais plutôt offert aux travailleurs dont les contrats arrivaient à expiration [on 30 September], une nouvelle façon de travailler avec l’entreprise qui fonctionnera positivement pour les deux parties.

Créé il y a dix ans, Efood travaille avec plus de 15 000 magasins dans 90 villes de Grèce. L’entreprise indique qu’elle emploie 3 700 personnes, dont 3 000 en livraison.



Source link

Laisser un commentaire