L’Allemagne et l’Italie interdisent les voyages en provenance de l’Afrique du Sud à cause d’une nouvelle variante de COVID


L’Allemagne et l’Italie interdisent les voyages en provenance de l’Afrique du Sud à cause d’une nouvelle variante de COVID

Les nouvelles règles, à partir de vendredi soir, affecteront l’Afrique du Sud et « probablement les pays voisins », a déclaré le ministre par intérim de la Santé Jens Spahn, seuls les ressortissants allemands étant autorisés à entrer.

Un panneau obligatoire de masque a été installé dans la ville bavaroise de Rosenheim, dans le sud de l’Allemagne, le 1er avril 2021, au milieu de la pandémie de coronavirus en cours. Photo : AFP

BERLIN – L’Allemagne et l’Italie se sont jointes vendredi à la Grande-Bretagne pour interdire la plupart des voyages en provenance d’Afrique du Sud alors que les gouvernements se démènent pour empêcher la propagation d’une nouvelle variante du COVID-19 avec un grand nombre de mutations.

Signe d’une inquiétude croissante, l’Union européenne a proposé séparément d’interdire les voyages en provenance d’Afrique australe.

L’exécutif de l’UE « proposera, en étroite coordination avec les États membres, d’activer le frein d’urgence pour arrêter les voyages aériens en provenance de la région de l’Afrique australe en raison de la variante préoccupante B.1.1.529 », a tweeté vendredi la chef de l’UE Ursula Von der Leyen.

A LIRE AUSSI :
• Avec une nouvelle variante COVID trouvée en Afrique du Sud, des questions se posent sur l’efficacité du vaccin
• Le Royaume-Uni interdira les voyages en provenance de l’Afrique du Sud et de cinq autres pays africains en raison d’une nouvelle variante de COVID
• Incertitude renouvelée concernant les fermetures strictes avant décembre en raison d’une nouvelle variante
• SA enregistre 22 cas de nouvelle variante de COVID, Phaahla dit que le nombre augmente régulièrement
• Nouvelle variante COVID-19 détectée en Afrique du Sud – NICD

Les nouvelles restrictions de voyage de l’Allemagne, à partir de vendredi soir, affecteront l’Afrique du Sud et « probablement les pays voisins », a déclaré Spahn, seuls les ressortissants allemands étant autorisés à entrer.

Ils doivent se mettre en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée même s’ils sont vaccinés.

« La dernière chose dont nous avons besoin maintenant est une nouvelle variante introduite qui cause encore plus de problèmes », a déclaré Spahn, l’Allemagne étant en proie à une quatrième vague féroce de la pandémie.

A Rome, le gouvernement a annoncé vendredi qu’il interdisait l’entrée à ceux qui se sont rendus en Afrique du Sud, au Lesotho, au Botswana, au Zimbabwe, au Mozambique, en Namibie ou à Eswatini au cours des quinze derniers jours.

Le ministre de la Santé, Roberto Speranza, a déclaré que les scientifiques étudiaient la nouvelle variante B.1.1.529, « et en attendant, nous suivrons la voie de la plus grande prudence ».

La Grande-Bretagne a annoncé que tous les vols en provenance d’Afrique du Sud et de ses mêmes voisins seraient interdits à partir de 12h00 GMT vendredi.

L’Afrique du Sud a fermement condamné la décision britannique.

« Alors que l’Afrique du Sud respecte le droit de tous les pays à prendre les mesures de précaution nécessaires pour protéger leurs citoyens, la décision du Royaume-Uni d’interdire temporairement aux Sud-Africains d’entrer au Royaume-Uni semble avoir été précipitée car même l’Organisation mondiale de la santé n’a pas encore donné de conseils sur la prochaines étapes », a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

REGARDER: Ce que nous savons sur la nouvelle variante COVID-19 en Afrique du Sud





Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *