La Turquie et l’Egypte acceptent de poursuivre les pourparlers afin d’apaiser les tensions


ISTANBUL (AP) – Les rivaux de la Méditerranée orientale, la Turquie et l’Égypte, ont convenu de poursuivre les pourparlers visant à stabiliser les relations après la fin d’un deuxième cycle de négociations, ont annoncé mercredi les deux gouvernements.

Un communiqué conjoint a déclaré qu’après une réunion de deux jours à Ankara, il avait été convenu de prolonger les pourparlers, « confirmant le désir (mutuel) de progresser dans les domaines en discussion et la nécessité de prendre de nouvelles mesures pour faciliter la normalisation » des relations bilatérales.

Les discussions – menées par les vice-ministres des Affaires étrangères Sedat Onal de Turquie et d’Egypte Hamdi Samad Loza – ont fait suite à un premier tour au Caire en mai. Ces pourparlers du Caire étaient les premiers contacts de haut niveau depuis 2013.

Ils sont venus alors qu’Ankara cherchait à apaiser les tensions avec l’Égypte et d’autres États arabes, en particulier l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

La Turquie s’est brouillée avec l’Égypte à la suite de la destitution du président égyptien Mohamed Morsi par l’armée en 2013. Des différends plus larges avec l’Égypte, les Saoudiens et les Émirats arabes unis comprenaient le conflit en Libye, où ils ont soutenu des camps opposés, et le soutien d’Ankara aux Frères musulmans dans le Région.

Bien que les pourparlers avec l’Egypte aient donné peu de résultats concrets, ils se sont concentrés sur la Libye, la Syrie, le conflit israélo-palestinien et la Méditerranée orientale.



Source link

Laisser un commentaire