La tournée mondiale de Banff arrive dans le nord de l’Idaho



La tournée mondiale du Festival du film de montagne du Banff Centre arrive en ville, avec des projections prévues à Sandpoint et à Coeur d’Alene.

Le Banff Center Mountain Film Festival s’arrête chaque année dans le nord de l’Idaho depuis 1995, en commençant par une soirée de films. Alors que la plupart des villes n’accueilleront qu’une ou deux soirées de films, le public des deux villes verra trois soirées de films avec des films différents chaque soir. Au total, 24 films différents seront projetés.

Comme chaque année, une grande variété de films mêlant sport de montagne, humour et culture investiront l’écran Panida.

Les films de cette année incluent le « Balkan Express », où deux alpinistes réservent un billet de train aller simple de Munich à Thessalonique pour revenir au départ de leur voyage de 1 500 miles avec seulement des skis et des vélos. En chemin, ils peuvent explorer les montagnes des Balkans à la recherche de belles pistes de ski et faire connaissance avec les communautés montagnardes.

Pour les aventuriers à la recherche de vacances insolites, il y a «A Baffin Vacation», où Sarah McNair-Landry et Erik Boomer passent plus d’un mois à faire du kayak, de l’escalade, du camping et de la congélation dans la région de l’île de Baffin au Canada.

En l’emmenant dans des climats plus chauds, il y a le magnifique film d’action sur le vélo de montagne, « Colors of Mexico », où le cycliste, Killian Bron, emmène le public des volcans actifs aux villages historiques étroits qui se trouvent bien en dessous.

La tournée cinématographique suit immédiatement le Banff Centre Mountain Film and Book Festival en novembre, où une sélection de films soumis au festival partent en tournée autour du monde. La tournée touche plus de 550 000 spectateurs à travers plus de 1 100 projections dans 500 lieux dans 40 pays.

Les billets sont 19 $ à l’avance ou 25 $ à la porte.

À Sandpoint, des films seront projetés au Panida Theatre, 300 N. First Ave. Le vendredi 20 janvier et le samedi 21 janvier, les portes ouvrent à 18 h, les films commencent à 19 h Le dimanche, les portes ouvrent à 5 h et les spectacles commencent à 18 h

Informations sur les billets : bit.ly/3XfH0Pl

À Coeur d’Alene, le festival sera présenté au Kroc Center, 1765 W. Golf Course Road. Le vendredi 27 janvier, les projections commencent à 19 h; le samedi 28 janvier à 19 h; et le dimanche 29 janvier à 18 h

Chaque nuit contiendra des films complètement différents. Tous les billets disponibles seront vendus au Kroc Center.

Informations sur les billets : bit.ly/3XvBh7V

Calendrier des films de la tournée mondiale

Vendredi, programme « Aspen »

« Couleurs du Mexique » (France) — Découvrez le Mexique du sommet de ses volcans les plus actifs aux rues escarpées et colorées des villages historiques avec le rider Kilian Bron et son équipe.

« Eco-Hack! » (États-Unis ; avis : langage grossier) – Le biologiste Tim Shields a observé la chute des populations de tortues du désert dans le désert de Mojave depuis les années 1990. La dernière menace ? Montgolfière des populations de corbeaux. Tim quitte la biologie d’observation traditionnelle en échange d’une intervention directe.

« Fabric : une série documentaire » (Canada ; édition de la tournée) — Embrassant l’identité et la tradition pour responsabiliser les futures générations de jeunes Autochtones, la surfeuse hawaïenne Mainei Kinimaka préserve la tradition ancestrale grâce à la gérance de la langue et de la tradition.

« Balkan Express » (Allemagne ; avertissement : langage grossier) – Les freeskieurs Max Kroneck et Jochen Mesle de Ice and Palms se réunissent pour une autre aventure – un voyage de 1 500 miles à vélo et à ski, à la découverte des montagnes des Balkans.

« Le processus » (Royaume-Uni ; avis : langage grossier) – L’alpiniste Tom Randall est connu pour son engagement envers la formation et les défis scandaleux qu’il se lance. Cette fois, il s’est concentré sur la course à pied et un enchaînement de 15 escalades classiques de Lakeland, 42 sommets et 88 miles en 24 heures.

« Des montagnes propres » (Pays-Bas) — Pendant la pandémie, il n’y avait pas d’alpinistes étrangers dans l’Himalaya. Une famille sherpa décide d’escalader l’Everest et de nettoyer les ordures laissées, restaurant la sainteté de la montagne et calmant les dieux.

« Sheri » (États-Unis, édition de la tournée ; avis : langage grossier) – Sheri Tingey a lancé une entreprise à 50 ans qui a révolutionné l’industrie du plein air. Il s’agit d’un film sur les obstacles qu’elle a surmontés pour lancer l’entreprise et sur la façon dont elle s’est cachée pour que les gens jugent les bateaux, pas son rôle dans leur création.

« Marcher sur les nuages » (Brésil) – Dans la ville de Praia Grande, Santa Catarina, Brésil, Rafael Bridi tente le record de highline le plus élevé au monde en plaçant sa ligne au-dessus des nuages.

Samedi, programme « Genévrier »

« Alta » (Suisse ; avis : langage grossier) – Une équipe de coureurs de haut niveau se rend à Alta, dans l’Utah, pour une session printanière de freeski qui offre tous les styles et toutes les conditions de ski.

« REEL ROCK 16: Bridge Boys » (États-Unis ; avis : langage grossier) – Une aventure horizontale sur un grand mur lors de la plus longue et la plus ridicule des ascensions de fissures jamais tentées.

« Continuum » (Canada) — Tout est lié. Chaque trajet est une extension du précédent et chaque rentrée est une transition vers le lancement suivant. Chaque expérience se construit vers un état de flux de progression sans fin.

« Avant qu’ils ne tombent » (Canada ; avis : langage grossier) – Une bataille de plusieurs décennies pour protéger les forêts anciennes de la Colombie-Britannique s’intensifie lorsque des groupes de conservation, des Premières Nations, des scientifiques et des défenseurs des terres empêchent une entreprise forestière d’accéder au dernier bassin versant non protégé du sud de l’île de Vancouver .

« Des vacances à Baffin » (Canada ; avertissement : langage grossier) – Erik Boomer et Sarah McNair-Landry se sont lancés dans une expédition de 45 jours à travers l’île de Baffin à la recherche de superbes falaises à escalader et de rivières inexplorées à faire en kayak.

« Chapiteau de bois » (États-Unis ; avis : sujet sensible) – DeVaughn, 15 ans, de New York, aspire à un « endroit calme » pour échapper au chaos de sa maison, de la ville et des enfants qui le volent. Lors d’un voyage de camping en groupe d’un week-end, nous sommes témoins de la joie et de la croissance qui sont possibles lorsque les enfants ont la possibilité de trouver cet «endroit calme».

« Doo Sar: un film d’expédition de ski au Karakoram » (Pologne, édition de la tournée) — Jakub Gzela, Andrzej Bargiel, Andrzej Bargiel Sport Promotion Andrzej Bargiel et Jędrek Baranowski partent pour le Karakoram pour une aventure pleine de passion et d’amour qui les amène à faire du freeride à plus de 6 000 mètres d’altitude.

« Betty de la rive nord » (États-Unis et Canada ; avis : langage grossier) – Betty Birrell a commencé le vélo de montagne à 45 ans, dans les forêts brumeuses au-dessus de North Vancouver, après une carrière d’alpiniste et de véliplanchiste professionnelle. Trois décennies plus tard, elle est la preuve qu’on n’est jamais trop vieux pour envoyer.

Dimanche, programme « Saule »

« Flux » (France) — Un voyage aérien et symphonique avec le skieur Sam Favret,

au cœur d’une station fermée durant l’hiver 2021, redécouvrir un terrain de jeu à l’état sauvage.

• « La fille la plus rapide du village » (Royaume-Uni) – En tant que fille grandissant au Lesotho, Khothalang Leuta n’aurait jamais imaginé qu’elle pourrait devenir une coureuse de vélo. De s’apprendre à faire du vélo à devenir « plus rapide que les garçons ». Voyez ce qui peut être accompli lorsque l’occasion se présente.

« Ours gênant » (Canada) — Churchill, au Manitoba, est célèbre comme destination internationale pour photographier les ours polaires. Nous avons vu les images majestueuses et les séries classiques sur la faune capturées ici, mais que voient ces ours de nous ?

 » EAUX SAUVAGES  » (Suisse, édition de la tournée ; avis : langage grossier, sujet sensible) – Découvrez la vie incroyable de Nouria Newman, la kayakiste la plus douée de sa génération.

« Théorie de la création » (États-Unis ; avis : langage grossier) – Les éléments bruts de la nature convergent dans les fjords de l’ouest de l’Islande, nous emmenant dans un voyage de la naissance interstellaire de la gravité et du rythme à leur expression créative humaine ultime : surfeur sur vague, snowboardeur sur pic et musicien sur organiser.

« REEL ROCK 16: Cénote » (États-Unis) — Un jeune cultivateur de papayes découvre le pur plaisir de grimper dans les gouffres de calcaire cristallin de la péninsule mexicaine du Yucatán.

« Libre de courir » (États-Unis ; avis : langage grossier) – L’avocate des droits de l’homme des Nations Unies et coureuse de montagne, Stephanie Case, s’efforce de trouver une voie à suivre pour les femmes afghanes de son ONG, Free to Run, tout en affrontant sa course d’ultra la plus difficile à ce jour.

« Danny MacAskill’s Do A Wheelie » (Royaume-Uni) – Rejoignez Danny MacAskill et une foule d’amis alors qu’il repousse les limites de l’humble wheelie et apprend une chose ou deux d’amis anciens et nouveaux.

Infos : Mountain Fever Productions, mountainfever.us

photo

photo

photo

Laisser un commentaire