La Tanzanie est le dernier pays africain à recevoir la 5G commerciale


À la fin du mois dernier, la société nationale de télécommunications de Tanzanie a annoncé avoir installé un nouveau réseau Internet Wi-Fi à haut débit par fibre optique sur les pentes du mont Kilimandjaro, le plus haut sommet et l’un des sites les plus visités d’Afrique.

Aujourd’hui, Vodacom Tanzanie semble avoir fait mieux en déployant le tout premier réseau commercial 5G dans ce pays d’Afrique de l’Est. Dans le but d’accélérer la transformation du voyage numérique du pays, l’entreprise de télécommunications a lancé la technologie à Dar es Salaam, en présence du ministre de l’Information, des Communications et des Technologies de l’information, Nape Nnautye.

Selon le portail de données Statista, Vodacom est le principal acteur du marché des télécommunications en Tanzanie, assis sur 29,4 pour cent des actions unitaires au quatrième trimestre 2021. Airtel et Tigo revendiquent respectivement 27,2 % et 24,7 %. Comme le montrent les données de 2018, Vodacom est la société de télécommunications dominante sur le marché.

Tout en déployant la connectivité de cinquième génération sur de nombreux sites à travers la capitale du pays, Vodacom affirme vouloir étendre le réseau à environ 230 sites à travers le pays, notamment à Dodoma, Zanzibar, Iringa, Mwanza, Kagera, Mbeya et Arusha.

La 5G récemment lancée en Tanzanie sera disponible via les routeurs et les appareils compatibles 5G de l’entreprise de télécommunications, avec des promesses de vitesses allant jusqu’à 400 Mo par seconde ; des plans sont en cours pour augmenter la capacité à 800 Mo par seconde dans les mois à venir. Une fois entièrement disponible, Vodacom affirme qu’une vitesse de réseau de 1 Go par seconde serait réalisable.

Vodacom a été la première entreprise de télécommunications (à l’exception de Rain, une société de données uniquement) à lancer la 5G en Afrique, avec un déploiement commercial dans la zone métropolitaine d’Afrique du Sud en mai 2020. En reproduisant ses efforts en Tanzanie, elle place le pays swahili et anglophone dans la ligue des nations comme Madagascar, le Kenya, l’Égypte, le Nigeria et le Togo, entre autres, qui disposent de réseaux 5G opérationnels.

« Après avoir été les premiers à lancer la 5G en Afrique, il s’agit d’une étape passionnante dans l’histoire de Vodacom alors que nous continuons à densifier les services 5G sur nos marchés africains, rapprochant ainsi le continent de l’économie numérique mondiale grâce à la dernière génération de technologie mobile. Félicitations à l’équipe tanzanienne pour nous avoir rapproché d’un avenir inclusif et entièrement numérisé pour tous les Africains. Shameel Joosub, PDG du groupe Vodacom a déclaré dans un communiqué.

Selon l’estimation de la GSMA, d’ici 2034, la 5G ajouter 5,2 milliards USD à l’économie de l’Afrique subsaharienne, ajoutant potentiellement un PIB équivalent à 9,7 pour cent à l’économie de la région.

Image en vedette : Siemens

Laisser un commentaire