La Suisse lève l’interdiction de voyager avec Omicron dans les pays d’Afrique australe



Les interdictions de voyager imposées à l’Afrique australe ont été condamnées par les dirigeants de la région comme étant disproportionnées. Clé de voûte / Kim Ludbrook

Les voyageurs de sept États d’Afrique australe seront à nouveau autorisés à entrer en Suisse à partir du 24 janvier, à la suite d’une interdiction temporaire visant à limiter la propagation de la variante Omicron Covid-19.

Ce contenu a été publié le 21 janvier 2022 – 12:14

swissinfo.ch/mga

Le secrétariat d’État aux migrations a tweeté vendredi que l’interdiction d’entréeLien externe sur les personnes du Botswana, d’Eswatini, du Lesotho, du Mozambique, de Namibie, du Zimbabwe et d’Afrique du Sud sera levée lundi.

Cette décision fait suite à une levée similaire des restrictions par l’Union européenne au début du mois.

Dans le même temps, le bureau des migrations a déclaré qu’il ajouterait le Canada, l’Australie et l’Argentine à un liste des pays à haut risque Covid-19Lien externe.

La Suisse a imposé son interdiction de voyager « frein d’urgence » aux sept pays africains le 1er décembre dans le but de contrer la propagation de la variante Omicron nouvellement découverte. Des interdictions ont également été mises en place par l’UE et d’autres régions, malgré les protestations de l’Afrique du Sud.

Mais les mesures n’ont pas pu empêcher Omicron de s’implanter en Suisse et il est devenu la variante dominanteLien externe parmi les nouvelles infections d’ici la fin décembre.

Près de 40 000 nouvelles infections à coronavirus ont été signalées jeudi, mais Omicron provoque des symptômes relativement plus légers chez la plupart des gens.



Laisser un commentaire