La police saisit des explosifs d’un montant de 9 millions de shillings à la frontière entre le Kenya et la Tanzanie

[ad_1]

La police de Migori a arrêté deux étrangers avec des explosifs d’une valeur de 9 millions de shillings le long de la frontière avec la Tanzanie.

Le commandant de la police du comté de Migori, Francis Nguli, a déclaré que les suspects avaient été arrêtés après avoir été informés par le public.

« Les explosifs étaient transportés sans aucun document valide et les suspects ont déclaré qu’ils devaient être utilisés pour l’extraction de l’or. Nous enquêtons sur cette affaire », a déclaré jeudi Nguli à la presse.

Nguli a déclaré que les suspects transportaient les explosifs vers une destination inconnue à l’aide d’un véhicule Toyota Probox lorsque la police les a arrêtés.

«Ils faisaient passer illégalement leurs marchandises à travers le pays», a-t-il ajouté.

Il a précisé que les deux suspects n’avaient aucun document de voyage.

Le commandant de la police du comté a déclaré que les deux suspects étaient en garde à vue dans l’attente d’une enquête plus approfondie et d’une mise en accusation.

« Nous remercions les membres du public d’avoir prévenu les agents de sécurité qui ont également réussi à réagir rapidement », a-t-il déclaré.

Il a déclaré que la police continuerait à travailler en étroite collaboration avec le public afin de pouvoir mettre fin au commerce illégal le long de la frontière entre le Kenya et la Tanzanie.

[ad_2]

Laisser un commentaire